J'ai beau adorer lire, il y a des livres qui ne me plaisent pas, comme tout le monde. Pour lutter contre les abandons en cours de route, j'ai plusieurs méthodes, lire sur une période assez longue, sauter des pages, ou encore me dire que j'y suis presque... Malgré tout, il y a des fois où rien n'y fait, je lâche l'affaire, parfois définitivement.

Cela m'est arrivé avec L'Education Sentimentale de Gustave Flaubert. Après trois tentatives qui ne m'ont pas permis de dépasse la moitié du livre, je l'ai rangé dans ma bibliothèque.

Chose plus grave, j'ai été dans l'incapacité de lire Mrs Dalloway de Virginia Woolf. Cela m'a énormément surprise et contrariée, je l'avoue, car j'aime beaucoup cet écrivain d'ordinaire. Mais là, je tombais dans un état comateux dès que je lisais plus d'une page. Même le fait d'avoir lu Les Heures de Michael Cunningham ne m'a été d'aucun secours. Lu !

Autre victime, Le Zahir de Paolo Coelho. J'en ai lu une bonne partie, mais sans l'aprécier. Au bout d'un moment, j'ai lu la fin, puis j'ai refermé le livre, sans remords. C'est pour cette raison que je m'en suis voulu d'avoir acheté Maria est morte de Jean-Paul Dubois, qui m'a beaucoup rappelé ce livre.

Mais le livre qui m'a le plus dégoûtée reste sans conteste Geneviève et la théorie du 5 de Tania de Montaigne. Je l'avais acheté pour me divertir, et j'ai trouvé ce livre ridicule, inintéressant, et je me dis qu'il faut qu'il quitte ma bibliothèque à chaque fois que j'en parcoure les rayonnages et que mon regard s'attarde dessus.

Mise à jour du 6 avril 2007 : Peut-être n'était-ce pas le moment, mais je viens de reposer Du bout des doigts, de Sarah Waters. Je suis dessus depuis au moins quinze jours, et je n'arrive pas à dépasser la page 100. J'adore l'histoire pourtant, mais le style (la traduction ? ) est vraiment désagréable. Ca m'ennuie, parce que je n'ai pas vraiment lu d'avis défavorable sur ce livre, c'est même tout le contraire. Je pense m'y remettre, quand je serai en vacances sans doute...

15 Juillet 2008 :  Stardust de Neil Gaiman. Je crois que Fashion le vénère, pour ma part je suis vraiment perplexe. D'accord, je n'y connais rien à la littérature fantastique, mais pour moi ce roman est davantage un livre pour enfants (barbant en plus) que le chef d'oeuvre auquel je m'attendais. J'avais trouvé le film bien sans plus, je ne peux même pas en dire autant du roman.
Restless de William Boyd. J'avais vus des avis très alléchants laissant entrevoir un roman haletant, mais là aussi je suis perplexe. Au bout de cent pages, l'histoire n'a toujours pas décollé, je range donc mon livre.

Et vous, quels sont les livres que vous n'avez pas pu terminer ?