02 octobre 2009

Les Papiers de Jeffrey Aspern ; Henry James

Le Livre de Poche ; 188 pages.Traduit par M. Le Corbeiller.The Aspern Papers. 1888. J'ai découvert Les Papiers de Jeffrey Aspern dans le cadre des lectures un peu fantastiques que je fais depuis quelques temps. La préfacière des Contes et récits d'Hawthorne le cite, et il n'en fallait pas plus pour me convaincre. En fait, il n'y a pas de surnaturel dans cette histoire. Juste des êtres à l'esprit particulièrement aiguisé (ce qui est déjà suffisant chez un auteur comme James). Jeffrey Aspern, un poète très célèbre au XIXe siècle,... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 12:22 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 juillet 2009

Vers le Phare ; Virginia Woolf

Folio . 363 pages.Traduit par Françoise Pellan. V.O. : To the Lighthouse. 1927. Publié en 1927, Vers le Phare est le cinquième roman de Virginia Woolf. C'est aussi un chef d'oeuvre. Nous sommes peu avant la Première Guerre mondiale, sur une île écossaise, dans la résidence d'été de la famille Ramsay. James, le plus jeune des huit enfants Ramsay, rêve d'une excursion au Phare le lendemain. Sa mère le soutient, mais son père brise ses espérances, s'appuyant sur la logique, qui veut que le mauvais temps vienne gâcher ce projet. "Il... [Lire la suite]
08 juillet 2009

Les Années ; Virginia Woolf

Folio ; 572 pages.Traduit par Germaine Delamain et Colette-Marie Huet. Préface de Christine Jordis.V.O. : The Years. 1937. Il est très difficile de parler des romans d'un auteur que l'on aime comme j'aime Virginia Woolf. Dans ces cas là, l'objectivité est encore plus éloignée, et il ne s'agit plus seulement de parler d'un texte, mais d'une relation (je suis très sentimentale, mais si vous saviez tout ce que je dois à Virginia Woolf...). Je me suis plongée dans Les Années parce qu'après Céline, je savais qu'il serait difficile de... [Lire la suite]
04 juillet 2009

Voyage au bout de la nuit ; Louis-Ferdinand Céline

Folio ; 505 pages.1932. Parmi les romanciers qui me terrorisent, Céline occupe une place de choix. Voyage au bout de la nuit est acclamé par à peu près tout le monde, de nombreuses remarques relatives au style ou encore à l'ambiance du livre circulent et contribuent à faire de ce texte un épouvantail. Quant à la bête en elle même : 500 pages écrites en tout petit (d'ailleurs, si Folio réduit encore la police, je propose Voyage au bout de la nuit pour une prochaine chaîne de livres)...Toutefois, vous me connaissez, je suis une... [Lire la suite]
11 juin 2009

Les palmiers sauvages (Si je t'oublie Jérusalem) ; William Faulkner

Gallimard ; 348 pages.Traduit par M.-E. Coindreau.V.O. : The Wild Palms. 1939. L'histoire commence par la fin, comme souvent chez Faulkner, mais cela ne l'empêche pas d'être énigmatique. Un médecin, propriétaire de plusieurs villas, en loue une à un couple qu'il sait non marié (mais tant qu'on ne dit rien, tout va bien), et qui semble blessé à mort. Surtout la femme, qui passe ses journées assise, et qui semble indifférente à ce qui l'entoure. Une nuit, l'homme réveille le médecin, parce que la femme saigne gravement.En parallèle,... [Lire la suite]
30 mai 2009

Le Maître de Ballantrae ; Robert L. Stevenson

Folio ; 366 pages.Traduit par Alain Jumeau.V.O. : Master of Ballantrae. 1889. Je savais qu'il fallait que je lise ce livre pour mieux comprendre Les maîtres de Glenmarkie. Ce dernier ouvrage se suffit parfaitement à lui même, mais il est encore plus savoureux quand on s'est plongé dans Le Maître de Ballantrae. Ecosse, 1745. Les troupes jacobites se préparent pour la dernière insurrection des Stuarts. James et Henry Durie sont deux frères de la noblesse écossaise. Tous deux veulent combattre pour les Stuarts, mais il faut assurer... [Lire la suite]


24 mai 2009

Les maîtres de Glenmarkie ; Jean-Pierre Ohl

Gallimard ; 360 pages.2008. Manu a été fabuleuse lors du Victorian Christmas Swap. Ce troisième livre, que je viens de refermer, m'a procuré un plaisir de lecture immense. Fashion, Cryssilda, Erzébeth, Karine, Isil, Pimpi, Cuné (pour Dickens) et tous les amoureux de littérature anglaise, vous devez ab-so-lu-ment lire ce roman ! (les autres aussi d'ailleurs) Ce texte à deux voix commence dans les années 1950, en Ecosse, sur l'île d'Islay. Mary Guthrie s'apprête à partir à Edimbourg afin d'y effectuer des études de lettres. Elle est... [Lire la suite]
16 mai 2009

L'étalon ; David Herbert Lawrence

Phébus ; 195 pages.Traduit par Marc Amfreville et Anne Wicke.V.O. : St Mawr. 1925. Voilà un livre que j'ai ouvert en traînant un peu des pieds, puisque L'amant de Lady Chatterley n'était pas vraiment parvenu à me convaincre il y a quelques années. Lou est une jeune américaine qui séjourne en Europe avec sa mère, Mrs Witt, quand elle tombe amoureuse d'un futur baronnet, Sir Henry (Rico pour les intimes). Ils se marient, mais leurs rapports deviennent très vite simplement formels et presque hypocrites. Lou est une jeune femme... [Lire la suite]
08 mai 2009

La fille des Louganis ; Metin Arditi

Actes Sud ; 237 pages. 2007. Voilà un livre que je voulais lire depuis sa sortie, soit près de deux ans. J'avais déjà pris connaissance du début du texte, qui était disponible dans le but d'en faire sa promotion, et j'avais bien accroché. L'histoire se déroule sur l'île de Spetses, en Grèce, à partir des années 1950. Les frères Louganis viennent de mourir de façon atroce alors qu'ils étaient partis pêcher. La veille, Spiros, l'aîné, a découvert que Pavlina n'était pas sa fille, mais celle de son frère, Nikos. Il a donc entraîné... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 19:28 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mai 2009

Femme de Chambre ; Markus Orths

Liana Levi ; 131 pages.Traduit de l'allemand par Nicole Casanova. V.O. : Das Zimmermädchen. 2008. Voilà un petit livre qui m'a attirée avec sa couverture. La femme qui pose me fait penser à une gouvernante anglaise. Pas du tout. Il s'agit en fait de l'histoire de Lynn, une jeune femme qui vient de passer six mois dans un hôpital, afin de soigner une dépression. Elle se fait engager par son ancien compagnon comme femme de chambre dans un grand hôtel, et s'occupe en faisant le ménage avec une minutie extrême. Un soir, elle... [Lire la suite]


  1  2    Fin »