10 octobre 2012

Les New-Yorkaises - Edith Wharton

Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas plongé dans l'univers d'Edith Wharton. Mais, comme j'ai du mal à me plonger dans des romans depuis quelques semaines, il a fallu retourner vers les valeurs sûres. Bon, pour être honnête, j'ai ressenti une petite déception à la lecture de ce livre, mais je n'ai pas perdu mon temps non plus. Nous sommes à New York durant la première moitié du XXe siècle. Le mariage n'est plus l'institution irrévocable qu'il était, et Pauline Manford en a profité il y a vingt ans pour divorcer de son premier... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 12:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2010

Les Boucanières ; Edith Wharton

Points ; 511pages.Traduit par Gabrielle Rolin. 1938.Achevé par Marion Mainwaring. L'histoire débute aux Etats-Unis, à la fin du XIXe siècle, alors que les familles St. George, Elmsworth et Closson séjournent à Saratoga. C'est ainsi que Nan, et Virginia St. George, Mabel et Lizzy Elmsworth, et Conchita Closson, deviennent les meilleures amies du monde. Elles sont jeunes, belles et pleines de vie. Cependant, le grand monde les snobe, jugeant leurs origines insuffisantes à en faire des membres de la haute société new-yorkaise. L'arrivée... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 15:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2010

Chez les heureux du monde ; Edith Wharton

Le Livre de Poche ; 441 pages.Traduit par Charles Du Bos.The House of Mirth. 1905. Lily Bart est une jeune fille de la haute société new-yorkaise admirée de tous pour sa beauté. Cependant, cette orpheline de vingt-neuf ans est également très pauvre, depuis la ruine de son père dix années plus tôt. De ce fait, afin de ne plus dépendre des largesses irrégulières de la tante qui l'a recueillie ou de celles de ses amis, il est nécessaire pour elle de contracter un riche mariage.Les prétendants ne manquent pas, et Lily sait ruser pour les... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 18:13 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2009

Le Triomphe de la nuit ; Edith Wharton

Joelle Losfeld ; 182 pages.Traduit par Florence Lévy-Paolini. The Ghost Stories of Edith Wharton. Je ne participe pas au Bloody Swap, mais on dirait que Lou a quand même réussit à donner une certaine orientation à mes lectures. C'est ainsi que je me suis retrouvée nez à nez avec ce livre d'Edith Wharton. Cinq nouvelles composent le recueil.Dans La cloche de la femme de chambre, sans doute la plus influencée par Le Tour d'écrou, publié seulement quelques années auparavant, une jeune femme frêle se rend dans une belle... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 15:25 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 septembre 2009

Ethan Frome ; Edith Wharton & Ethan Brand ; Nathaniel Hawthorne

Gallimard ; 201 pages.Traduit par Pierre Leyris.1911. Lorsque j'ai acheté Ethan Frome cet été, après avoir découvert de façon plus approfondie Edith Wharton par le biais de L'écueil et d'Eté, ma curiosité était d'autant plus piquée que ce livre de la romancière américaine semble s'inspirer d'un texte très court de Nathaniel Hawthorne, Ethan Brand. Ma récente lecture de La Maison aux sept pignons m'ayant donné envie de me replonger un peu dans la littérature américaine et plus particulièrement dans celle d'Hawthorne, j'en ai profité... [Lire la suite]
08 juin 2009

L'écueil ; Edith Wharton

10/18 ; 389 pages.Traduit par Sabine Porte.V.O. : The Reef. 1911. Je crois avoir trouvé en Edith Wharton une nouvelle amie. J'ai bien aimé Eté, mais surtout parce qu'il me semblait très prometteur. L'écueil, que Lou m'a offert, m'a vraiment permis de passer un très bon moment. George Darrow a retrouvé, après une quinzaine d'années de séparation, son amour de jeunesse, Anna Summers. Ils sont tous les deux établis en Europe. Lui, travaille à Londres, et ne s'est jamais marié. Quant à elle, elle vient de perdre son mari, et vit à... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 23:32 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mai 2009

Eté ; Edith Wharton

10/18 ; 253 pages.1917. V.O. : Summer. J'ai découvert Edith Wharton l'année dernière, grâce à Lou, qui m'a offert deux livres de cette romancière américaine qu'elle apprécie énormément. Xingu m'avait beaucoup plus, mais n'était encore qu'un court texte, donc il s'agissait de choisir un livre qui me permettrait de vraiment pénétrer dans l'oeuvre de Wharton. Eté est le roman de cet auteur qui me semblait le plus abordable et le plus frais, donc j'ai choisi de me pencher sur ce titre. C'est l'été à North Dormer en Nouvelle... [Lire la suite]


  1