06 novembre 2013

Son Excellence Eugène Rougon - Emile Zola

Alors que tout Paris se prépare à célébrer le baptême du prince impérial, Eugène Rougon démissionne de la présidence du Conseil d'Etat. Ses amis se précipitent chez lui pour le réconforter et l'assurer de leur soutien. Parmi eux, la belle Clorinde est déterminée à l'aider à reconquérir le pouvoir. Le grand homme a beau jurer qu'il ne souhaite plus que devenir propriétaire terrien et s'éloigner de la vie politique, ses proches ne sont pas dupes et refusent encore moins de renoncer aux privilèges qu'il leur avait promis avant sa... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 14:56 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mai 2012

"Et ces imbéciles qui souriaient, ce soir, en me voyant traverser leurs rues ! "

Je termine ma pause zolienne de l'année (quoique, on ne sait jamais) avec La Conquête de Plassans. Après deux tomes à Paris, ce quatrième volet des Rougon-Macquart nous ramène dans le berceau de la famille, où nous avions laissé Adélaïde Fouque, désormais enfermée dans un asile, et quelques membres bien sympathiques de sa descendance. L'abbé Faujas arrive un soir, en compagnie de sa mère, chez Marthe et François Mouret. Il est peu avenant et un mystère plane sur son passé, ce qui ne lui laisse pas présager un avenir brillant dans la... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 11:38 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 mai 2012

Le Ventre de Paris - Emile Zola

Un an après La Curée, qui m'avait enchantée, je reprends ma découverte des Rougon-Macquart avec Le Ventre de Paris. Et une nouvelle fois, je bénis ceux qui m'ont permis de redécouvrir Zola, qui s'est imposé comme l'un de mes auteurs préférés, chose qui m'aurait bien fait rire il y a quelques années. Ce volume se déroule à Paris, aux Halles, où l'on prépare la nourriture, où on la vend, et où les rancoeurs sont dures. Florent revient du bagne. Condamné à l'exil en Guyane en 1851, il a réussi à s'enfuir et à regagner la France au bout... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 09:23 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2011

Les Chouans - Honoré de Balzac

Les Chouans est le premier grand roman de Balzac. Ecrit en 1828, il s'agit d'un roman historique (et plein d'autres choses), qui revient sur la Révolution française et les troubles liés à cette époque. Nous sommes en 1799. Bonaparte est alors Premier consul, et Fouché, ministre de la police, l'aide dans sa lutte contre les royalistes. Les chouans ont  en effet repris la lutte dans l'ouest de la France, menés par le jeune marquis de Montauran, surnommé le Gars. Marie de Verneuil est envoyée en Bretagne pour séduire le chef des... [Lire la suite]
11 avril 2011

"Tu n'as jamais fait le rêve, toi, d'aimer un homme auquel tu ne pourrais penser sans commettre un crime ? "

En seconde, après avoir dévoré Iphigénie de Racine pour les cours, j'ai enchaîné avec la version d'Euripide que contenait mon édition (Euripide, grand amour de ma première année de fac). Il faut savoir que je fais partie de ceux qui, en sixième, ont adoré leurs cours sur la mythologie grecque, et qui ont parcouru toutes les histoires sur le sujet qui leur tombaient entre les mains. Donc, quand j'ai vu une pièce intitulée Phèdre, je l'ai mise dans mes bagages pour l'autre bout du monde, à côté du tome 2 de Harry Potter. J'ai évidemment... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 19:31 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 avril 2011

La Fortune des Rougon ; Emile Zola

Je vous ai déjà parlé de mes rapports conflictuels avec Zola. Maintenant que nos relations sont au beau fixe, je n'ai plus peur de lui, et j'ai décidé de faire les choses correctement. Donc je vais lire tous les Rougon-Macquart, en essayant de le faire plus ou moins dans l'ordre. On commence avec La Fortune des Rougon, qui ouvre la série. Nous sommes à Plassans, en 1851. Deux jeunes enfants, Miette et Sylvère, s'aiment à travers un puits et au milieu d'un cimetière. Dans le même temps  a lieu le coup d'Etat du futur Napoléon... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 15:20 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 septembre 2010

La Faute de l'Abbé Mouret ; Emile Zola

Folio ; 503 pages. 1875. Mon histoire avec Zola, c'est un peu celle d'Elizabeth Bennet et Fitzwilliam Darcy (attention, je vais délirer). De tous les auteurs que j'ai étudiés dans le secondaire, je crois que c'est le seul dont je gardais un souvenir désastreux. Il m'a valu la pire note de ma vie en cours de français (après une lecture très laborieuse), et mon orgueil blessé a alors décrété que tout était de la faute de Zola. Finalement, les années passant, j'ai eu l'occasion d'entendre des avis très contradictoires sur l'auteur,... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 17:23 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 avril 2009

Madame Bovary ; Gustave Flaubert

Pocket ; 478 pages.1857. Flaubert et moi avons une relation très compliquée. Je me suis jetée sur L'éducation sentimentale quand j'étais en terminale, convaincue qu'il allait s'agir du livre de ma vie. J'ai en vain tenté de le terminer durant trois étés, avant de me jurer que je ne relirai jamais Flaubert. Mais j'ai entendu tellement de bien de Madame Bovary, tant sur les blogs que de la part de mes quelques amis livrophiles, que j'ai été convaincue de renouer avec cet auteur. En plus, Une vie de Maupassant est bourré de clins... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 20:49 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 avril 2009

Mémoires de deux jeunes mariées ; Honoré de Balzac

Le Livre de Poche ; 380 pages.1842. J'ai récemment fait la découverte d'un texte de Balzac intitulé Physiologie du mariage, qui contient des idées étonnantes (pour l'époque) sur les femmes en tant qu'épouses. Je ne l'ai pas lu (à part un bout d'extrait contenu dans mon édition du Père Goriot), mais ce qu'on m'en a dit m'a donné envie de dépoussiérer Mémoires de deux jeunes mariées, où je pensais voir développés des principes du même ordre. 1824. Louise de Chaulieu et Renée de Maucombe viennent de quitter le couvent où elles ont... [Lire la suite]
19 avril 2009

Gobseck ; Honoré de Balzac

Omnibus ; 45 pages. Après avoir achevé Le Père Goriot, j'ai voulu immédiatement savoir comment les choses s'étaient achevées entre Mme de Restaud et son époux. Gobseck m'a permis d'assouvir ma curiosité et plus encore. Nous sommes vers 1830. Derville, un avoué, se trouve chez la duchesse de Granlieu. Celle-ci voit d'un mauvais oeil l'idée d'une union entre sa fille Camille, et Ernest, le fils aîné de Mme de Restaud (qui était l'une des demoiselles Goriot). Afin de venir en aide aux amoureux, Derville se propose de raconter... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 00:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


  1  2  3    Fin »