01 février 2011

Le compagnon de voyage ; Curzio Malaparte

Folio. 75 pages.Traduit par Carole Cavallera. Je n'ai découvert Curzio Malaparte que récemment, par le biais de Cécile, qui en parle tant qu'elle peut. Le compagnon de voyage n'est sans doute pas la meilleure façon de découvrir l'œuvre de cet auteur, puisqu'il s'agit d'un texte publié de manière posthume très bref. Pourtant, après quelques instants de cafouillage au début de ma lecture, je me suis laissée porter, et j'ai découvert un livre plein de qualités. En septembre 1943, les Alliés débarquent au sud de l'Italie. Un petit... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 22:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mai 2007

Soie ; Alessandro Baricco

Folio ; 142 pages. " Plus que le mortel ennui d'une vie répétitive, c'est une indifférence, une absence de résistance à la vie que Baricco suggère en ouvrant son roman par quelques phrases laconiques, purement énonciatives. Au début, Hervé Joncour fait penser à un spectateur repu qui se refuserait à intervenir dans la pièce qui se joue, et qui pourtant parle de lui. Voyageur en quête d'oeufs de vers à soie, il se voit contraint, pour sauver les industriels de son village, d'effectuer une expédition "jusqu'au bout du... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 08:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
17 mars 2007

Mal de pierres ; Milena Agus

Édition Liana Levi ; 123 pages. " Au centre, l'héroïne: jeune Sarde étrange "aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses".Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie... A l'arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une touche d'une extraordinaire finesse: le mari, épousé par raison pendant la Seconde Guerre, sensuel taciturne à jamais mal connu; le Rescapé, brève rencontre sur le Continent, à l'empreinte indélébile; le fils, inespéré, et futur pianiste; enfin, la... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 10:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
12 décembre 2006

Le mépris ; Alberto Moravia

Librio ; 154 pages. " Capri ! Au pied des Faraglioni, l'île rayonne d'azur et de sérénité. Pourtant le drame couve entre Emilia et Riccardo. Perdu dans les méandres d'un scénario sur l'Odyssée, Riccardo sent sa femme se détacher de lui. Emilia ne l'aime plus. Pire, elle le méprise. Drôle de coïncidence ! Riccardo voit soudain sa propre vie se superposer à son scénario. Si Ulysse tarde à revenir à Ithaque, c'est par crainte de revoir Pénélope, sachant qu'il doit la reconquérir. Reconquérir Emilia ! Voilà bien l'unique obsession... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 23:26 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,


  1