02 octobre 2009

Les Papiers de Jeffrey Aspern ; Henry James

Le Livre de Poche ; 188 pages.Traduit par M. Le Corbeiller.The Aspern Papers. 1888. J'ai découvert Les Papiers de Jeffrey Aspern dans le cadre des lectures un peu fantastiques que je fais depuis quelques temps. La préfacière des Contes et récits d'Hawthorne le cite, et il n'en fallait pas plus pour me convaincre. En fait, il n'y a pas de surnaturel dans cette histoire. Juste des êtres à l'esprit particulièrement aiguisé (ce qui est déjà suffisant chez un auteur comme James). Jeffrey Aspern, un poète très célèbre au XIXe siècle,... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 12:22 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 septembre 2009

La Maison aux sept pignons ; Nathaniel Hawthorne

Gallimard ; 348 pages.Traduit par Claude Imbert et Marie Elven.The House of the Seven Gables. 1851. Voilà un livre qui occupait ma bibliothèque depuis ma découverte de Nathaniel Hawthorne l'année dernière. C'est suite à ma lecture de Malpertuis de Jean Ray (dont je vous parle bientôt) que j'ai eu envie de me replonger dans cet auteur qui me semble de plus en plus fascinant. La Maison aux sept pignons débute en Nouvelle-Angleterre, au XVIIe siècle. Le colonel Pyncheon est alors l'un des personnages les plus influents de la... [Lire la suite]
08 août 2009

Le Tour d'écrou ; Henry James

Librio ; 155 pages.Traduit par Jean Pavans.The Turn of the Screw. 1898. Au moment de Noël, un groupe d'amis se réunit le soir autour du feu et se raconte des histoires terrifiantes. L'un d'eux propose soudain de livrer à ses amis un récit véridique, que lui a fait une femme qu'il a aimée bien des années auparavant. C'est elle qui prend le relais pour dire son histoire au lecteur. Après un entretien avec un jeune homme qui lui a fait une forte impression, notre narratrice, alors âgée d'une vingtaine d'années, est engagée comme... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 18:42 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 octobre 2008

Bartleby le scribe ; Herman Melville

Amsterdam ; 155 pages. J'ai lu cette nouvelle après avoir lu le billet de Sylvie, qui m'a fait découvrir que Melville a écrit d'autres textes que le terrifiant Moby Dick. Céline avait écrit un billet formidable (pour changer) à propos de ce dernier, mais je ne suis pas encore totalement convaincue que la chasse à la baleine soit faite pour moi. D'ailleurs, Le vieil homme et la mer n'est pas près de quitter l'étagère sur laquelle il prend la poussière pour des raisons assez semblables. Mais revenons-en à Bartleby. L'intrigue est... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 15:28 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2008

La lettre écarlate ; Nathaniel Hawthorne

Flammarion ; 310 pages.Traduction de Marie Canavaggia.1850.Titre original : The Scarlet Letter. J'ai commencé à lire Nathaniel Hawthorne il y a seulement quelques jours. Sylvie a écrit un très beau billet sur l'un de ses contes, Le voile noir, et j'ai donc saisit cette opportunité de découvrir cet auteur dont j'ai tant entendu parler. J'ai beaucoup aimé, du coup j'ai couru acheté La lettre écarlate, l'ouvrage de référence d'Hawthorne, qui est aussi considéré comme le premier roman américain, dans la mesure où il se détache des... [Lire la suite]
14 janvier 2007

Les quatre filles du Docteur March ; Louisa May Alcott

Édition Rouge et Or ; 187 pages.3,50 euros. " Le docteur March s'est engagé dans l'armée, laissant seules sa femme et leurs quatre filles. Pour la coquette Meg, la bouillante Jo, la timide Beth et l'insupportable Amy, la vie est dure. Dure, mais entre les farces de leur jeune voisin Laurie et les colères de la tante March, elle n'est pas monotone ! Un jour le Docteur March tombe gravement malade... "La première fois que j'ai entendu parler de ce livre, c'était à l'école primaire. Ça m'avait marquée, pourtant je n'ai... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 09:29 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
13 décembre 2006

Le menteur ; Henry James

Edition Folio 2 euros ; 116 pages.2 euros. L'histoire est celle d'Oliver Lyon, peintre, qui se rend chez Sir David, afin d'y effectuer son portrait. Là bas, il retrouve Everina, celle qu'il a aimé douze ans auparavant, en Allemagne. Elle avait alors refusé de l'épouser, par orgueil nous dit-il. Everina est accompagnée de son mari, le Colonel Capadose, dont elle est clairement amoureuse. Pourtant, il devient vite évident que le Colonel est un menteur incorrigible. Tout le monde le sait, mais personne ne semble vouloir mettre le... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 20:58 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
07 novembre 2006

Daisy Miller ; Henry James

Edition Folio 2 euros ; 106 pages.2 euros. "Daisy Miller est jeune, belle et riche, mais son indépendance et ses manières excentriques d'Américaine choquent la vieille société européenne qui lui ferme ses portes. Toujours accompagnée de Giovanelli, un jeune mondain chasseur de dots, elle compromet sa réputation avec désinvolture. Même Winterbourne, son meilleur ami, ne croit plus à son innocence. Un soir, alors qu'elle contemple le clair de lune au pied du Colisée, elle contracte une maladie mortelle..." Je sais,... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 22:48 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


  1