30 mars 2014

"Et lorsque tout s'écroula, il ne sut que tirer, car il n'avait rien appris d'autre."

La guerre est terminée, et les soldats rentrent chez eux. Ernst est l'un d'eux. Il a passé des années dans les tranchées, et retourne dans sa ville, retrouve ses parents et les bancs de l'école pour devenir instituteur. Mais reprendre le cours de sa vie est impossible quand on attend de lui qu'il soit un tout jeune homme, encore presque un enfant, alors qu'il est allé plus loin que tous ces gens restés à l'arrière. Après est une véritable suite à A l'ouest, rien de nouveau. On y avait laissé nos jeunes soldats trop vite précipités... [Lire la suite]

29 septembre 2013

A l'ouest rien de nouveau - Erich Maria Remarque

Paul Bäumer n'a pas vingt ans, mais il est déjà presque un vieux soldat dans les tranchées allemandes alors que la Première Guerre mondiale fait d'innombrables victimes. Aux côtés de ses camarades de moins en moins nombreux, il tente de défendre sa patrie et surtout de survivre à cette guerre dont il ne comprend pas les raisons. En ouvrant ce livre qui m'attendait sagement depuis plusieurs années, j'ignorais que j'allais découvrir un aussi beau roman. A l'ouest rien de nouveau est un livre très dur, et pourtant il est facile de s'y... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 14:54 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mai 2010

La Marquise d'O ; Heinrich von Kleist

Flammarion ; 259 pages.Traduit par M.-L. Laureau et G.La Flize. 1808. Mon billet révèle le fin mot de l'histoire. Ce n'est à mon avis pas du tout un secret, dès le début, ni l'intérêt principal du texte, mais si vous aimez ne rien connaître d'un livre avant de le découvrir, je vous conseille de ne pas aller au-delà de mon résumé. La semaine dernière, j'ai reçu un ravissant paquet, envoyé par l'adorable Lou. A l'intérieur, plein de cadeaux très bien choisis, dont un recueil de nouvelles d'Heinrich von Kleist, un auteur allemand... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 09:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 décembre 2009

Sombre Printemps ; Unica Zürn

Le Serpent à Plumes ; 118 pages.Traduit par1969. J'ai honte. Mon ordinateur est réparé, je suis en vacances, il y a des livres dont il faut que je vous parle, et pourtant mon blog reste muet. Alors, pour ce dernier billet avant Noël, je vais vous parler d'un texte magnifique, mais qui ne se rapproche en rien d'une ambiance pleine de rires. Vous voilà prévenus. Elle naît pendant la guerre. "Son père est le premier homme dont elle fait la connaissance." Il est loin, et à partir de là, c'est la seule façon d'aimer pour... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 23:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mai 2009

Femme de Chambre ; Markus Orths

Liana Levi ; 131 pages.Traduit de l'allemand par Nicole Casanova. V.O. : Das Zimmermädchen. 2008. Voilà un petit livre qui m'a attirée avec sa couverture. La femme qui pose me fait penser à une gouvernante anglaise. Pas du tout. Il s'agit en fait de l'histoire de Lynn, une jeune femme qui vient de passer six mois dans un hôpital, afin de soigner une dépression. Elle se fait engager par son ancien compagnon comme femme de chambre dans un grand hôtel, et s'occupe en faisant le ménage avec une minutie extrême. Un soir, elle... [Lire la suite]
04 octobre 2008

Der Andere ; Bernhard Schlink

Folio Bilingue ; 171 pages. Lisa vient de mourir d'un cancer, laissant ainsi son mari seul. Celui-ci est complètement désorienté. Un jour, il reçoit une lettre adressée à sa femme provenant d'un homme qu'il ne connaît pas. Il apprend ainsi que son épouse, avec laquelle il croyait être très complice, a eu un amant. En colère et jaloux, il décide de démasquer cet amant en correspondant avec lui, puis en lui rendant visite. Il fut un temps où j'étais capable de lire l'allemand sans trop de difficultés. Comme j'aime bien Bernhard... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 13:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2007

Le liseur ; Bernhard Schlink

Folio ; 242 pages.5,10 euros. J'aime beaucoup Bernhard Schlink. Il a le grand mérite d'évoquer quelque chose dont on parle peu mais dont il est l'un des témoins/acteurs, le regard de ceux qui sont nés, pendant ou un peu après la Seconde Guerre mondiale, en Allemagne, sur les actes de leurs parents. Cependant, j'ai ouvert ce livre sans savoir que ce qui m'attendait, c'était vraiment du costaud. J'ai même failli le refermer à plusieurs reprises tellement j'en ai pris plein la figure par moments... L'histoire est celle de Michaël,... [Lire la suite]
Posté par lillounette à 15:20 - - Commentaires [32] - Permalien [#]


  1