07 janvier 2022

Bilan littéraire 2021

pile

Avec la nouvelle année, voici venu le temps du bilan littéraire !

En 2021, j'ai beaucoup lu. 85 livres en tout. Les romans représentent toujours une écrasante majorité des mes lectures, puisque j'en ai lu 54. La non fiction (beaucoup de biographies, d'écrits autobiographiques et quelques essais) a aussi occupé une place importante cette année, puisque j'ai lu 19 de ces livres. Enfin, il faut ajouter à ces chiffres 7 bandes-dessinées, 4 mangas et 1 recueil de poésie.

Au niveau des destinations visitées, le bilan est assez positif puisque grâce au Mois de l'Amérique Latine, au Mois de l'Europe de l'Est et mes quelques envies d'exotisme, j'ai visité des destinations jusqu'ici peu explorées voire inconnues (Argentine, Brésil, Mexique, Colombie, Estonie, Hongrie, Chine, Corée du Sud). Les Feuilles allemandes m'ont aussi forcée à lire deux livres de ma PAL de langue allemande qui m'attendaient depuis trop longtemps.

La Fiction :

Parmi mes plus gros coups de coeur, trois livres qui me font sortir de mes habitudes. Tout d'abord, La Maison dans laquelle de Mariam Petrosyan. Ce roman arménien traduit du russe est un livre inclassable qui m'a captivée de bout en bout. Ensuite, L'Homme qui savait la langue des serpents d'Andrus Kivirähk m'a autant dépaysée qu'il m'a brisé le coeur. Enfin, Fictions de Jorge Luis Borges a été une découverte incroyable. Ce recueil de très courtes nouvelles qui flirte avec les frontières des genres m'a enchantée de bout en bout.

M0B089CQTKML-sourcehommeborges

Plus attendu, j'ai aussi eu un immense coup de coeur pour Bienvenue au club de Jonathan Coe, au point de lire la série entière des Enfants de Longbridge en quelques semaines.

coe

Mes retrouvailles avec John Steinbeck et Henry James, mes deux grands coups de coeur de l'an dernier ont aussi été très réussies, même si James et moi avons quelques désaccords.

jamessteinbeck

Enfin, ma grande découverte de cette année aura été Romain Gary en décembre. Je n'ai lu que deux de ses romans pour l'instant, mais il fait une entrée fracassante dans mon Panthéon littéraire. La Promesse de l'aube est l'un des plus beaux romans que je connaisse.

gary

La Non fiction :

Le féminisme aura été un sujet incontournable de mon année. Si certaines de mes lectures ne m'ont pas particulièrement enrichie, Angela Davis, Gloria Steinem et Simone de Beauvoir (j'exagère un peu, puisque j'ai lu la quasi intégralité du Deuxième Sexe en 2020) sont des figures à découvrir absolument. J'ai également adoré la synthèse de Titiou Lecoq sur la (non) place accordée aux femmes dans l'écriture de l'Histoire.

Du côté des biographies, ma préférence va à celle d'Honoré de Balzac par Titiou Lecoq, hilarante et instructive.

Dans les essais inclassables, gros coup de coeur pour Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes.

Mes résolutions pour 2022 :

J'ai plein d'envies pour l'année à venir. La première, recommencer à lire en anglais. Je vais essayer de m'y astreindre en particulier pour les romans contemporains qui en général ne me posent pas de difficulté particulière.

Ensuite, et ça va être le plus gros challenge, j'aimerais diminuer ma Pile à Lire qui compte actuellement des centaines de titres. Pour cela, je participe au challenge "En sortir 22 en 2022" avec des titres présents dans ma bibliothèque depuis plus ou moins longtemps (la pile est sur la photo tout en haut de ce post). L'objectif est de n'acheter un livre que si je le lis immédiatement. On verra dans quelle mesure j'arrive à m'y tenir et quelles petites libertés je m'accorde (certaines occasions sont trop belles).

Je vous souhaite une merveilleuse année 2022, pleine de joie et de belles lectures !

Posté par lillylivres à 11:03 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,


28 décembre 2020

Bilan littéraire 2020

IMG_1236 (2)

Comme pour beaucoup, 2020 aura été une année particulière dans ma vie de lectrice. Le covid bien sûr, mais surtout une nouvelle organisation. Après m'être laissé complètement submerger par la naissance de mon fils en 2019, j'ai trouvé cette année comment prendre le temps de lire de nouveau.

Je continue de choisir mes lectures au gré de mes envies, majoritairement parmi les classiques, mais en participant à quelques événements qui me plaisent (le Mois de l'Europe de l'est, le Mois anglais, le challenge Pavés de l'été et le challenge Jack London).

2020 a été une excellente année de lecture. J'ai beaucoup lu, peut-être davantage que lorsque je n'étais pas mère (à l'exception de mes premières années d'étudiante). J'ai ainsi fini 64 livres.

Les romans dominent, comme toujours. J'ai sans doute battu mon record de pavés, et particulièrement de pavés de plus de mille pages (7).

La littérature russe me plaît toujours autant, je poursuis ma découverte de cet univers avec bonheur. J'ai passé mon mois de janvier dans Guerre et Paix, et ma participation au Mois de l'Europe de l'est a été, à une exception près, russe.
A l'est, ma découverte de l'année est cependant Olga Tokarczuk avec Sur les ossements des morts.

Les autrices anglaises conservent leur place à part. J'ai découvert avec délice George Eliot, terminé la lecture de l'oeuvre de fiction de Virginia Woolf (et débuté son incroyable Journal), suivi deux enquêtes de Dame Agatha et savouré les deux premiers tomes de La Saga des Cazalets.

Mes deux plus gros coups de coeur sont américains : Les Raisins de la colère de John Steinbeck et Portrait de femme d'Henry James. L'auteur que j'ai le plus lu est Jack London, dont j'ai découvert de nombreuses facettes et que j'espère retrouver en 2021. Juste derrière, et dans un style très différent, je vous recommande absolument le crépusculaire Guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa.

portrait        steinbeck

Quelques déceptions, en particulier ma découverte de Joseph Kessel, La Sonate à Kreutzer de Tolstoï, Le Prince des marées (Pat Conroy n'est définitivement pas un auteur pour moi).

Cette année a aussi été l'occasion pour moi de lire quelques essais passionnants. J'ai ainsi pu poursuivre ma réflexion sur l'élevage intensif, le féminisme, le racisme, lire deux portraits passionnants de Dickens et Eliot) et découvrir des communautés religieuses dont je ne savais rien ou presque (Celui qui va vers elle ne revient pas et Ermites dans la taïga).

Je ne parle jamais de bandes-dessinées, mais la forme de ce billet me dispensant de toute tentative d'analyse, je vous recommande deux biographies aussi captivantes que sublimes (surtout la deuxième) : celle de Benoîte Groult par Catel et celle d'Anaïs Nin par Léonie Bischoff. J'espère en 2021 découvrir davantage ces deux femmes à travers leurs écrits.

groult       nin

Pour 2021, je me souhaite encore du temps pour me plonger dans les livres. En plus des auteurs déjà cités, j'ai prévu des femmes étonnantes (George Eliot, George Sand, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Colette...), des auteurs aimés que je n'ai pas lus cette année (Emile Zola, Chimamanda Ngozi Adichie, Alexandre Dumas) et j'espère sortir un peu de mes sentiers battus avec notamment quelques romans asiatiques que je viens d'acquérir. La non-fiction devenant un genre qui me paît de plus en plus, attendez-vous à en trouver de nouveau par ici.

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année, que vous trouviez la façon de les passer la plus satisfaisante possible.

Posté par lillylivres à 15:50 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

16 janvier 2019

Bilan littéraire 2018

little

Il suffit que je dise que je suis sur une bonne lancée pour que tout s'arrête brutalement. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais je n'ai pas pu ouvrir un seul livre depuis presque trois mois. Rien de grave ou de malheureux, rassurez-vous, et j'espère avoir davantage de temps à consacrer à la lecture et à mon blog dans les semaines à venir.

Mon plaisir de lire étant à son comble avant ce coup d'arrêt brutal, je tiens quand même à faire un bilan de cette année 2018.

J'ai donc lu 77 romans, mémoires et pièces de théâtre, ce qui est un bilan très satisfaisant par rapport aux années précédentes, d'autant plus que, ainsi que je l'ai déjà dit ces derniers mois, j'ai vraiment eu l'impression de retrouver ma passion de la lecture.

Indiscutablement, l'année aura été marquée par la littérature russe, dont je compte bien poursuivre l'exploration. Un Dostoïevski ayant rejoint récemment ma table de nuit, cela me semble bien parti.

J'ai également adoré ma participation au Challenge Pavé de l'été, qui me force à lire des romans que je délaisse d'ordinaire, faute de temps. Le Comte de Monte-Cristo a été une expérience de lecture incroyable, Dumas n'a pas laissé ses dernières traces dans ces pages.

Pour une fois, j'ai travaillé sérieusement durant le Mois anglais, ce qui m'a permis de renouer avec Les Hauts de Hurlevent, un coup de coeur même après plusieurs relectures.

Enfin, je ne peux boucler ce podium sans évoquer ma lecture d'Auschwitz et après de Charlotte Delbo, indiscutablement ma lecture la plus émouvante cette année, mais dont la qualité littéraire est surtout exceptionnelle.

Avec retard, je vous souhaite une merveilleuse année 2019, remplie de belles lectures et de réussites personnelles.

Posté par lillylivres à 18:04 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2017

Bilan littéraire 2017

ac06cd43ecbf6d844d3fed35d2d7571a--ugly-christmas-sweater-christmas-jumpers

Il est temps de faire le bilan de cette année 2017, déjà la douzième pour Lilly et ses livres.

J'ai fait une pause en début d'année. J'avais d'autres projets et occupations, mais j'ai également beaucoup lu, donc je crois que j'en avais simplement besoin. A partir de mai, l'envie de bloguer est revenue, et je suis je pense être actuellement dans une bonne dynamique.

D'après mon carnet de lectures, j'ai lu 75 livres cette année, dont 60 romans. Je suis très satisfaite de ce dernier nombre, je n'avais pas autant lu depuis plusieurs années.

Parmi ces lectures, quelques très jolies découvertes :

- La Terre qui penche de Carole Martinez.
- Miss Charity de Marie-Aude Murail.
- La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett.

J'ai poursuivi ma découverte d'Annie Ernaux, même si je n'en ai pas parlé ici. Elle a rejoint mon panthéon personnel d'auteurs. J'ai enfin lu Confiteor, mais je n'ai pas autant aimé que je l'aurais voulu. J'ai relu Persuasion de Jane Austen avec délectation.

J'ai aussi lu un livre épouvantable. Je refuse de mettre son titre par ici, mais sachez que j'ai souffert pendant près de 300 pages.

Côté challenges, j'ai adoré participer au Challenge Pavé de l'été de Brize qui m'a permis de me lancer dans quatre gros romans et à la lecture commune du Palais de glace de Tarjei Vesaas, organisée par Margotte. Je découvre en ce moment Anna Karénine grâce à Romanza et je me régale.

Pour 2018, je pense retourner vers les classiques, décision prise et appliquée depuis plusieurs semaines. J'ai acheté plusieurs romans russes, et j'ai toujours d'innombrables auteurs dont je veux poursuivre la découverte (Zola, Balzac, Proust...). Je vais aussi essayer de coller aux mois thématiques.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2018, dans vos lectures en particulier.
Merci pour vos visites et vos commentaires.

Posté par lillylivres à 11:09 - - Commentaires [44] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Bilan littéraire 2016

@Lilly et ses livres

En septembre, Lilly et ses livres a fêté ses dix ans d'existence. Inutile de dire que je ne suis plus tout à fait la même qu'à à peine vingt ans et que ma situation a complètement changé (est-ce que ça fait vielle peau si je dis que je suis bien plus épanouie aujourd'hui ? ).
Il m'est arrivé de nombreuses fois de me demander si je devais tout arrêter. Je suis peu présente, et je trouve que la plupart des nouveaux blogs ne correspondent pas du tout à mes goûts littéraires personnels (or, je lis des blogs surtout pour faire des découvertes) quand beaucoup que j'appréciais ont fermé leurs portes. J'ai tenté de trouver des chaînes Booktube, mais dans l'immense majorité elles ne parlent que de littérature Young Adult à succès.
Il reste cependant quelques blogs incontournables que je connais depuis des années et dont les blogueuses sont devenues si familières. En passant un peu de temps sur les blogs de leurs commentatrices, j'ai découvert que certaines tenaient des blogs très intéressants, et j'ai même fini par trouver quelques chaînes Booktube intéressantes.
Et puis surtout, il faut bien avouer que j'aime beaucoup mon blog, et qu'au fond je sais bien que je veux continuer à l'alimenter.

Cette année, j'avais un seul objectif, lire davantage. C'est chose faite, même si beaucoup de mes lectures, faites par obligation professionnelle, ne m'ont pas beaucoup touchée. J'arrive donc à un total de 62 livres, dont 52 romans. J'ai donc bouclé le challenge Me, myself and I de Romanza.

Parmi eux, quelques gros coups de coeur :

La Passe-Miroir de Christelle Dabos : les deux premiers tomes ont enchanté mon début d'année, et j'ai bondi partout en apprenant que le troisième était bouclé.
L'Appel de la forêt de Jack London : je veux tout découvrir de cet auteur.
La physique des catastrophes de Marisha Pessl : un pavé mélangeant les genres qui se dévore.

Une déception notable avec Une page d'amour d'Emile Zola, mais il devrait se reprendre très vite.

Je ne pouvais pas terminer ce bilan sans avoir une pensée pour les inoubliables Alan Rickman et Carrie Fisher, dont les décès m'ont beaucoup attristée.

Je vous souhaite à tous une très belle année 2017, avec des lectures enchanteresses !

Posté par lillylivres à 10:40 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :


31 décembre 2015

Bilan littéraire 2015


doctor-who-saison-8-episode-noel-christmas

Une dixième année s'achève dans ces pages (même si en 2006, le blog n'avait que quelques mois). Je suis bien loin du nombre de lectures que je pouvais faire en tant que toute jeune étudiante, mais les livres ont toujours une immense place dans ma vie.

Sur le plan personnel, 2015 a été une année plutôt charnière, avec du très très bon mais aussi du très douloureux. J'ai perdu l'une des personnes les plus importantes de ma vie, et si je déroge à la règle que je me suis fixée de ne pas donner de détails trop précis sur ma vie dans ces pages, c'est parce qu'elle en a inspiré un certain nombre.

Au niveau de mon bilan annuel, j'ai lu 50 livres, dont 35 romans. Je retiens surtout le premier livre lu en 2015, Le mur invisible de Marlen Haushofer, coup de coeur surprise. Les classiques m'ont comblée avec L'étranger d'Albert Camus, dont j'ai aussi adoré l'adaptation en bande-dessinée par Jacques Ferrandez, MacBeth de William Shakespeare (je n'ai pas pu voir le film) et Thérèse Raquin d'Emile Zola (billet à venir).

Du côté des déceptions, L'âge difficile d'Henry James remporte la triste palme. Evelyn Waugh avec Le cher disparu et Tennessee Williams avec La nuit de l'iguane m'avaient habituée à mieux.
Côté bandes-dessinées, outre l'adaptation de Camus, j'ai eu des coups de coeur pour A silent voice, un manga sur le harcèlement scolaire, la très belle adaptation de Chaque soir à onze heures et 120, rue de la gare, de Tardi.

J'ai lamentablement échoué à mon challenge Me, myself and I, lancé par Romanza. J'ai bien lu The rain before it falls de Jonathan Coe en anglais, mais je ne l'ai pas chroniqué sur mon blog.

Je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année 2016, remplie de lecture et de joies.

Posté par lillounette à 14:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

02 janvier 2015

Bilan littéraire 2014 et Meilleurs voeux !!!

En ce début d'année 2015, je me plie à la tradition du bilan littéraire. En 2014, beaucoup de choses se sont passées (c'est très positif, je vous rassure), mais j'avoue que j'ai moins pris le temps de lire. Je le regrette, parce que quand je me plonge dans un livre, je me dis que c'est vraiment un plaisir particulier.

Alors, au niveau des chiffres, j'ai lu 43 livres dont 32 romans. Peut mieux faire, beaucoup mieux.
Je suis quand même très fière d'avoir enfin commencé à lire Marcel Proust, et je compte bien me lancer dans les tomes suivants en 2015. En revanche, pas d'Emile Zola cette année, je l'ai réalisé ce matin. Les classiques restent globalement mes grands amours, tout comme les auteurs anglais.

Parmi mes coups de coeur de l'année :

Esprit d'hiver de Laura Kasischke. Le genre de livre qui reste en tête pendant très longtemps.
Un artiste du monde flottant de Kazuo Ishiguro. Cette écriture si particulière qui me touche comme peu d'autres.
Le trône de fer, intégrale 2 de G.R.R. Martin. Un univers dans lequel je peux passer des jours sans me lasser.

Deux autres livres m'ont beaucoup plu, même si je ne sais pas si je peux parler de coups de coeur : Une fille, qui danse de Julian Barnes et Opération Sweet tooth de Ian McEwan sur lequel je ne désespère pas de vous faire un billet.

Du côté des déceptions, Mary Barton d'Elizabeth Gaskell, dont j'attendais beaucoup, une rencontre ratée avec Joyce Maynard, et un passage peu convaincant dans la littérature hispanophone avec Pablo de Santis.

Je vous souhaite une merveilleuse année 2015 ! Qu'elle vous apporte de la réussite et plein de bonheur.

Flocons_-_tombe_la_neige_ par Serge Melki 2009

Posté par lillounette à 15:10 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

01 janvier 2014

Bilan littéraire 2013 et Bonne année !

Malgré les apparences, je suis toujours en vie. Juste une baisse de forme et pas mal de choses à faire en cette fin d'année 2013. Mais alors que 2014 commence, il est l'heure de revenir sur mes lectures annuelles.

On commence comme toujours par des nombres : j'ai donc lu cette année 68 romans, recueils de nouvelles et contes. C'est donc en hausse par rapport à 2012. J'ai aussi dévoré 45 BD, mangas et comics. Mes challenges m'ont permis de voyager. J'ai passé une partie de mon été en Afrique (trois romans), vu l'Australie, le Canada, j'ai poursuivi ma découverte de la littérature jeunesse et de la littérature scandinave.

Parmi ces livres, quelques très belles découvertes :

- Entre ciel et terre de Jón Kalman Stefánsson. Un livre qui m'a bouleversée. J'aurais lu quelques romans scandinaves cette année, et j'en suis heureuse, je voulais m'y mettre depuis longtemps.

- Côté guerre, je retiens A l'ouest rien de nouveau d'Erich Maria Remarque ainsi que le très beau Chemin des âmes de Joseph Boyden. Je pense qu'il y en aura d'autres en cette année 2014.

- J'ai aussi passé un délicieux moment avec mon Zola de l'année, même si ce n'était pas le meilleur.

- Enfin, mes plus grands amours restent les Anglais. Elizabeth Gaskell, Virginia Woolf, Jane Austen, Agatha Christie ainsi que la découverte de Jonathan Coe ont rythmé mon année.

La bande-dessinée m'a aussi offert de très beaux coups de coeur :

bride-stories-5-ki-oonCesare-1zero-pour-eternite-1-delcourt

9782723489881-Lle-bois-des-vierges-bd-volume-3-simple-48557album-cover-large-17263

Je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année 2014 pleine de lectures enivrantes, de découvertes et de réussites !

Posté par lillounette à 14:47 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

31 décembre 2012

Bilan littéraire 2012

L'année dernière, je n'ai même pas pris la peine de faire un bilan de mes lectures de l'année. J'essaie d'effacer cette mauvaise idée en renouant avec la tradition.

Du côté des romans, le résultat n'est pas très brillant, j'en ai lu une cinquantaine. J'ai en revanche explosé les compteurs en matière de bandes-dessinées (environ 80), mais comme je n'évoque presque jamais le sujet par ici, je vais me contenter de dire que c'est un genre que j'apprécie de plus en plus et dont j'aimerais être capable de parler.
Je suis également assez satisfaite de mon année littéraire, car j'ai lu quelques briques, et surtout j'ai essayé de m'éloigner (un peu) de mes habitudes en me plongeant dans la fantasy et la littérature policière cet été, et en explorant quelques contrées autres que les pays anglo-saxons et la France. J'espère poursuivre en 2013, même si rien ne m'empêchera évidemment de retrouver toujours avec bonheur mes auteurs de prédilection. J'espère aussi lire davantage, et surtout avoir de gros gros coups de coeur, car c'est un peu ce qui m'a manqué cette année : j'ai eu de très bons moments de lecture, mais trop peu de découvertes bouleversantes comme les années précédentes.

En 2013, je retiens donc :

- Brideshead Revisited d'Evelyn Waugh. Sans doute le meilleur roman que j'ai lu cette année. Il ne plaira pas à tout le monde, mais je pense qu'on peut difficilement nier sa qualité. C'est étonnant qu'il soit si méconnu en France.
- Arlington Park de Rachel Cusk. Un livre dont l'écriture m'a frappée par sa qualité.
- L'étrange disparition d'Esmé Lennox de Maggie O'Farrell. Un livre très bien écrit, sur un sujet passionnant.

J'ai aussi passé d'excellents moments en compagnie d'Emile Zola, et j'ai hâte de me plonger dans la fournée 2013.


J'ai eu quelques déceptions, des livres oubliables et oubliés. Je suis surtout contrariée de ne pas avoir apprécié Des souris et des hommes autant que je l'espérais, même si cette lecture m'a touchée.

Comme je ne m'étais inscrite à aucun challenge, je n'ai pas à vous faire la liste de mes échecs cette fois. Ce sera peut-être un peu différent en 2013, puisque je commence par passer un peu de temps en Russie avec Titine et Cryssilda.

Voilà donc un bilan assez court pour une fois.

Je m'arrête pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d'année et une merveilleuse année 2013.

Little_Women_010

Posté par lillounette à 10:55 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

30 décembre 2010

Bilan littéraire 2010

2010 s'achève, 2011 s'annonce, c'est donc l'heure du traditionnel bilan.

Il est assez faible cette année, je crois que j'ai entre 60 et 70 livres à mon actif. C'est encore plus mauvais en ce qui concerne ceux qui ont fait l'objet d'un billet, mais je vais essayer d'être plus sage en 2011. Il est parfois difficile de trouver les mots, ou tout simplement le temps et la motivation. J'ai aussi lu beaucoup d'essais, genre dont j'ai du mal à parler sur un blog.
Et puis, une nouvelle passion m'a pris énormément de temps cette année, le cinéma. J'ai enfin pris le temps de me plonger dans des films dont on me parlait depuis des années, et ça a été une véritable révélation. Je suis incapable d'en parler, mais je peux vous dire que la liste de mes fantasmes masculins de mes films préférés a considérablement augmenté.

2010, c'est aussi une fabuleuse lecture commune faite seule (n'est-ce pas Ys ? ^^ ), le Portrait of a Lady Swap, qui a été une belle réussite. Il y a aussi eu une bonne centaine de challenges non tenus, oubliés, au point que j'ai décidé d'être raisonnable en 2011, au moins jusqu'au 15 janvier (j'ai juste craqué pour le swap nécrophile pour l'instant), et d'arrêter de prendre des engagements que je ne tiendrai pas.   

Mais revenons sur mes lectures de 2010.

Pour les coups de cœur :

Tout ce que j'ai lu de Virginia Woolf. La regrettée Mea, avec son Challenge Bloomsbury, m'a poussée à poursuivre ma plongée dans l'univers de ce groupe, qui décidément me fascine. Julia Strachey, E.M. Forster, Vita Sackville-West, Dora Carrington entre autres ont rythmé mon année.
Les Britanniques ont également brillé avec Sir Arthur Conan Doyle (en livre, film ou série) et Lewis Carroll.

Des auteurs de langue allemande ont également eu un écho important en moi. Franz Kafka, avec Le Procès, et Dans la colonie pénitentiaire. C'est sans doute ma meilleure surprise de l'année. Il y a également eu La Marquise d'O d'Heinrich von Kleist.

De la littérature française, avec André Gide et Les Faux-Monnayeurs, ainsi qu'avec Émile Zola et La Faute de l'Abbé Mouret (j'ai toutefois été moins assidue qu'une certaine personne).

Les Américains conservent une place de choix avec Sylvia Plath, Isaac Bashevis Singer Tracy Chevalier, Edith Wharton, Francis Scott Fitzgerald et Bret Easton Ellis (dont j'ai adoré Moins que zéro, dont je vous parlerai peut-être).

J'ai aussi eu des déceptions : Laurence Cossé, Lian Hearn, Claude Pujade-Renaud, Arthur Phillips... mais rien d'irréparable.

 

rose

 

Je vous souhaite à tous et à toutes une merveilleuse année 2011, qu'elle commence dans le brouillard des bulles de champagne ou un peu plus sérieusement.

 

Posté par lillounette à 23:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :