31 décembre 2015

Bilan littéraire 2015


doctor-who-saison-8-episode-noel-christmas

Une dixième année s'achève dans ces pages (même si en 2006, le blog n'avait que quelques mois). Je suis bien loin du nombre de lectures que je pouvais faire en tant que toute jeune étudiante, mais les livres ont toujours une immense place dans ma vie.

Sur le plan personnel, 2015 a été une année plutôt charnière, avec du très très bon mais aussi du très douloureux. J'ai perdu l'une des personnes les plus importantes de ma vie, et si je déroge à la règle que je me suis fixée de ne pas donner de détails trop précis sur ma vie dans ces pages, c'est parce qu'elle en a inspiré un certain nombre.

Au niveau de mon bilan annuel, j'ai lu 50 livres, dont 35 romans. Je retiens surtout le premier livre lu en 2015, Le mur invisible de Marlen Haushofer, coup de coeur surprise. Les classiques m'ont comblée avec L'étranger d'Albert Camus, dont j'ai aussi adoré l'adaptation en bande-dessinée par Jacques Ferrandez, MacBeth de William Shakespeare (je n'ai pas pu voir le film et Thérèse Raquin d'Emile Zola (billet à venir).

Du côté des déceptions, L'âge difficile d'Henry James remporte la triste palme. Evelyn Waugh avec Le cher disparu et Tennessee Williams avec La nuit de l'iguane m'avaient habituée à mieux.
Côté bandes-dessinées, outre l'adaptation de Camus, j'ai eu des coups de coeur pour A silent voice, un manga sur le harcèlement scolaire, la très belle adaptation de Chaque soir à onze heures et 120, rue de la gare, de Tardi.

J'ai lamentablement échoué à mon challenge Me, myself and I, lancé par Romanza. J'ai bien lu The rain before it falls de Jonathan Coe en anglais, mais je ne l'ai pas chroniqué sur mon blog.

Je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année 2016, remplie de lecture et de joies.

Posté par lillounette à 14:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
02 janvier 2015

Bilan littéraire 2014 et Meilleurs voeux !!!

En ce début d'année 2015, je me plie à la tradition du bilan littéraire. En 2014, beaucoup de choses se sont passées (c'est très positif, je vous rassure), mais j'avoue que j'ai moins pris le temps de lire. Je le regrette, parce que quand je me plonge dans un livre, je me dis que c'est vraiment un plaisir particulier.

Alors, au niveau des chiffres, j'ai lu 43 livres dont 32 romans. Peut mieux faire, beaucoup mieux.
Je suis quand même très fière d'avoir enfin commencé à lire Marcel Proust, et je compte bien me lancer dans les tomes suivants en 2015. En revanche, pas d'Emile Zola cette année, je l'ai réalisé ce matin. Les classiques restent globalement mes grands amours, tout comme les auteurs anglais.

Parmi mes coups de coeur de l'année :

Esprit d'hiver de Laura Kasischke. Le genre de livre qui reste en tête pendant très longtemps.
Un artiste du monde flottant de Kazuo Ishiguro. Cette écriture si particulière qui me touche comme peu d'autres.
Le trône de fer, intégrale 2 de G.R.R. Martin. Un univers dans lequel je peux passer des jours sans me lasser.

Deux autres livres m'ont beaucoup plu, même si je ne sais pas si je peux parler de coups de coeur : Une fille, qui danse de Julian Barnes et Opération Sweet tooth de Ian McEwan sur lequel je ne désespère pas de vous faire un billet.

Du côté des déceptions, Mary Barton d'Elizabeth Gaskell, dont j'attendais beaucoup, une rencontre ratée avec Joyce Maynard, et un passage peu convaincant dans la littérature hispanophone avec Pablo de Santis.

Je vous souhaite une merveilleuse année 2015 ! Qu'elle vous apporte de la réussite et plein de bonheur.

Flocons_-_tombe_la_neige_ par Serge Melki 2009

Posté par lillounette à 15:10 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
01 janvier 2014

Bilan littéraire 2013 et Bonne année !

Malgré les apparences, je suis toujours en vie. Juste une baisse de forme et pas mal de choses à faire en cette fin d'année 2013. Mais alors que 2014 commence, il est l'heure de revenir sur mes lectures annuelles.

On commence comme toujours par des nombres : j'ai donc lu cette année 68 romans, recueils de nouvelles et contes. C'est donc en hausse par rapport à 2012. J'ai aussi dévoré 45 BD, mangas et comics. Mes challenges m'ont permis de voyager. J'ai passé une partie de mon été en Afrique (trois romans), vu l'Australie, le Canada, j'ai poursuivi ma découverte de la littérature jeunesse et de la littérature scandinave.

Parmi ces livres, quelques très belles découvertes :

- Entre ciel et terre de Jón Kalman Stefánsson. Un livre qui m'a bouleversée. J'aurais lu quelques romans scandinaves cette année, et j'en suis heureuse, je voulais m'y mettre depuis longtemps.

- Côté guerre, je retiens A l'ouest rien de nouveau d'Erich Maria Remarque ainsi que le très beau Chemin des âmes de Joseph Boyden. Je pense qu'il y en aura d'autres en cette année 2014.

- J'ai aussi passé un délicieux moment avec mon Zola de l'année, même si ce n'était pas le meilleur.

- Enfin, mes plus grands amours restent les Anglais. Elizabeth Gaskell, Virginia Woolf, Jane Austen, Agatha Christie ainsi que la découverte de Jonathan Coe ont rythmé mon année.

La bande-dessinée m'a aussi offert de très beaux coups de coeur :

bride-stories-5-ki-oonCesare-1zero-pour-eternite-1-delcourt

9782723489881-Lle-bois-des-vierges-bd-volume-3-simple-48557album-cover-large-17263

Je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année 2014 pleine de lectures enivrantes, de découvertes et de réussites !

Posté par lillounette à 14:47 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
31 décembre 2012

Bilan littéraire 2012

L'année dernière, je n'ai même pas pris la peine de faire un bilan de mes lectures de l'année. J'essaie d'effacer cette mauvaise idée en renouant avec la tradition.

Du côté des romans, le résultat n'est pas très brillant, j'en ai lu une cinquantaine. J'ai en revanche explosé les compteurs en matière de bandes-dessinées (environ 80), mais comme je n'évoque presque jamais le sujet par ici, je vais me contenter de dire que c'est un genre que j'apprécie de plus en plus et dont j'aimerais être capable de parler.
Je suis également assez satisfaite de mon année littéraire, car j'ai lu quelques briques, et surtout j'ai essayé de m'éloigner (un peu) de mes habitudes en me plongeant dans la fantasy et la littérature policière cet été, et en explorant quelques contrées autres que les pays anglo-saxons et la France. J'espère poursuivre en 2013, même si rien ne m'empêchera évidemment de retrouver toujours avec bonheur mes auteurs de prédilection. J'espère aussi lire davantage, et surtout avoir de gros gros coups de coeur, car c'est un peu ce qui m'a manqué cette année : j'ai eu de très bons moments de lecture, mais trop peu de découvertes bouleversantes comme les années précédentes.

En 2013, je retiens donc :

- Brideshead Revisited d'Evelyn Waugh. Sans doute le meilleur roman que j'ai lu cette année. Il ne plaira pas à tout le monde, mais je pense qu'on peut difficilement nier sa qualité. C'est étonnant qu'il soit si méconnu en France.
- Arlington Park de Rachel Cusk. Un livre dont l'écriture m'a frappée par sa qualité.
- L'étrange disparition d'Esmé Lennox de Maggie O'Farrell. Un livre très bien écrit, sur un sujet passionnant.

J'ai aussi passé d'excellents moments en compagnie d'Emile Zola, et j'ai hâte de me plonger dans la fournée 2013.


J'ai eu quelques déceptions, des livres oubliables et oubliés. Je suis surtout contrariée de ne pas avoir apprécié Des souris et des hommes autant que je l'espérais, même si cette lecture m'a touchée.

Comme je ne m'étais inscrite à aucun challenge, je n'ai pas à vous faire la liste de mes échecs cette fois. Ce sera peut-être un peu différent en 2013, puisque je commence par passer un peu de temps en Russie avec Titine et Cryssilda.

Voilà donc un bilan assez court pour une fois.

Je m'arrête pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d'année et une merveilleuse année 2013.

Little_Women_010

Posté par lillounette à 10:55 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
30 décembre 2010

Bilan littéraire 2010

2010 s'achève, 2011 s'annonce, c'est donc l'heure du traditionnel bilan.

Il est assez faible cette année, je crois que j'ai entre 60 et 70 livres à mon actif. C'est encore plus mauvais en ce qui concerne ceux qui ont fait l'objet d'un billet, mais je vais essayer d'être plus sage en 2011. Il est parfois difficile de trouver les mots, ou tout simplement le temps et la motivation. J'ai aussi lu beaucoup d'essais, genre dont j'ai du mal à parler sur un blog.
Et puis, une nouvelle passion m'a pris énormément de temps cette année, le cinéma. J'ai enfin pris le temps de me plonger dans des films dont on me parlait depuis des années, et ça a été une véritable révélation. Je suis incapable d'en parler, mais je peux vous dire que la liste de mes fantasmes masculins de mes films préférés a considérablement augmenté.

2010, c'est aussi une fabuleuse lecture commune faite seule (n'est-ce pas Ys ? ^^ ), le Portrait of a Lady Swap, qui a été une belle réussite. Il y a aussi eu une bonne centaine de challenges non tenus, oubliés, au point que j'ai décidé d'être raisonnable en 2011, au moins jusqu'au 15 janvier (j'ai juste craqué pour le swap nécrophile pour l'instant), et d'arrêter de prendre des engagements que je ne tiendrai pas.   

Mais revenons sur mes lectures de 2010.

Pour les coups de cœur :

Tout ce que j'ai lu de Virginia Woolf. La regrettée Mea, avec son Challenge Bloomsbury, m'a poussée à poursuivre ma plongée dans l'univers de ce groupe, qui décidément me fascine. Julia Strachey, E.M. Forster, Vita Sackville-West, Dora Carrington entre autres ont rythmé mon année.
Les Britanniques ont également brillé avec Sir Arthur Conan Doyle (en livre, film ou série) et Lewis Carroll.

Des auteurs de langue allemande ont également eu un écho important en moi. Franz Kafka, avec Le Procès, et Dans la colonie pénitentiaire. C'est sans doute ma meilleure surprise de l'année. Il y a également eu La Marquise d'O d'Heinrich von Kleist.

De la littérature française, avec André Gide et Les Faux-Monnayeurs, ainsi qu'avec Émile Zola et La Faute de l'Abbé Mouret (j'ai toutefois été moins assidue qu'une certaine personne).

Les Américains conservent une place de choix avec Sylvia Plath, Isaac Bashevis Singer Tracy Chevalier, Edith Wharton, Francis Scott Fitzgerald et Bret Easton Ellis (dont j'ai adoré Moins que zéro, dont je vous parlerai peut-être).

J'ai aussi eu des déceptions : Laurence Cossé, Lian Hearn, Claude Pujade-Renaud, Arthur Phillips... mais rien d'irréparable.

 

rose

 

Je vous souhaite à tous et à toutes une merveilleuse année 2011, qu'elle commence dans le brouillard des bulles de champagne ou un peu plus sérieusement.

 

Posté par lillounette à 23:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :
31 décembre 2008

Bilan Littéraire 2008

Cette année, j'ai pas mal délaissé mon blog. Pas le temps, pas l'envie... Mais depuis la rentrée, c'est reparti, rassurez-vous (ou désespérez...) !
Je ne me souviens pas de tous les livres que j'ai pu lire, mais j'ai très peu fait de lectures "plaisir" au cours des six premiers mois de l'année. Je pense que j'ai du lire ou relire environ 80 romans en 2008 (dont 65 dont j'ai parlé ici). C'est donc une petite année en nombre, mais la qualité était au rendez-vous. Je suis également enchantée d'être toujours avec vous, 2008 m'a permis de "rencontrer" de nouvelles blogueuses que j'apprécie vraiment, et je me sens de mieux en mieux au sein de la blogosphère (j'ai même participé à un Swap ! ).

Bon, passons aux choses sérieuses maintenant : 

Mes coups de coeur de l'année : (dans le désordre, à part le premier)

- Le bruit et la fureur, William Faulkner : ce roman est tout bonnement parfait. C'est LE livre qui m'a le plus touchée cette année. Du même auteur, j'ai aussi adoré Lumière d'août

30554264_p_1_

- Les grandes espérances, Charles Dickens : Il faut qu'Erzébeth se prépare au choc qui l'attend, donc je veux l'amadouer. Non, sérieusement, le petit Pip m'a vraiment amadouée (même si Thackeray reste le meilleur), et je compte bien relire Dickens en 2009. Je n'aurais pas pensé le mettre dans mes super chouchous de l'année, mais quelques semaines après ma lecture, je suis toujours imprégnée par ce livre...

31698969_p_1_

- La traversée de l'été, Truman Capote : C'est maintenant qu'Erzébeth va s'arracher les rares cheveux qu'il lui reste. J'ai complètement craqué pour le premier roman de Capote, je l'ai trouvé vraiment très fort, encore plus que Breakfast at Tiffany's.

27689518_p_1_

- Délivrez-moi ! , Jasper Fforde : j'ai été ravie de retrouver Thursday Next, mais aussi et surtout Miss Havisham. Jasper Fforde est à conseiller contre tous les coups de blues !

32753224_p_1_

- Far from the madding crowd, Thomas Hardy : il m'aura fallu plus de deux ans pour que je me décide à ouvrir un livre de cet auteur, la poule mouillée que je suis est coriace. Finalement, j'ai été enchantée par ce roman sublime au point que j'ai acheté la moitié des titres de Hardy après avoir quitté le berger Oak et sa Bethsheba...

31805427_p_1_

- La lettre écarlate, Nathaniel Hawthorne : encore un livre que j'ai mis du temps à ouvrir, mais qui m'a mis une sacrée claque !

30990241_p_1_

-Le jardin de ciment, Ian McEwan : parce que McEwan est une machine à produire des merveilles. Ce livre est le plus émouvant de lui que j'ai lu (et la barre est haute, croyez moi).

32217137_p_1_

- Genitrix, François Mauriac : un auteur que je n'aurais jamais pensé lire, et encore moins apprécier !

23443731_p_1_

- Une étude en rouge, Sir Arthur Conan Doyle : Sherlock Holmes et moi sommes en passe de devenir de très très bons amis !

33950153_p_1_

- Le treizième conte, Diane Setterfield : LE livre qui a séduit toute la blogosphère ! Je ne pensais pas que c'était possible, mais il semble que chacun y trouve son compte.

30285127_p_1_

- Xingu, Edith Wharton : merci encore Lou pour cette découverte !

26596293_p_1_

- La voleuse de livres, Markus Zusack : je l'ai ouvert un peu inquiète, mais j'y ai trouvé un livre bouleversant et délicat.

23768076_p_1_

- Sirène, Marie Nimier : une merveille de délicatesse !

22434082_p_1_

- Bitten, Kelley Armstrong : Clay...
Certainement pas le chef d'oeuvre de l'année, mais qu'est-ce que ça fait du bien un peu de légèreté de temps en temps !!

27640525_p_1_

Les déceptions :

- La Dame en blanc, Wilkie Collins et Dracula, Bram Stoker : deux livres que j'avais juré d'adorer... Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé...

- Sans te dire adieu, Myriam Sachs : un début prometteur, puis une succession de clichés. Vraiment dommage...

- L'amant inachevé, Gaëlle Guernalec-Lévy : malgré des échanges très intéressants avec d'autres blogueuses ainsi que l'auteur, je reste déçue par ce livre...

- Inconnu à cette adresse, Kressmann Taylor : j'ai bien aimé la dernière page, mais le reste ne m'a pas touchée...

- La Passion selon Juette, Clara Dupont-Monod : cette déception m'a moins surprise, mais je reste quand même perplexe devant l'enthousiasme provoqué par ce livre sur les blogueuses...

- Son absence, Justine Augier : je pense qu'il dispute au livre précédent le titre de daube de l'année (désolée pour les fans). Ce livre est complètement vide...

Les "Je sais paaaaaaaaaas ! " : (les livres qui m'ont marquée mais également gênée)

- Ailleurs, Julia Leigh : un auteur que j'espère relire pour mieux me positionner par rapport à ses écrits.

- L'infortunée, Wesley Stace : mais pourquoi cette deuxième partie ?!?

- The End of the Affair, Graham Greene : ou comment foirer un chef d'oeuvre avec des considérations assomantes...

- L'empreinte de l'ange, Nancy Huston : j'ai le coeur sensible, alors je suis troublée, même après un an...

La plus jolie couverture de l'année :

resize_1_

Mes bonnes résolutions pour 2009 :

- Lire au moins quelques livres de mon Challenge ABC...

- Acheter moins de livres, essayer d'en emprunter au moins quelques uns à la bibliothèque.

Très joyeuse année 2009 à tous !

Posté par lillounette à 05:50 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
31 décembre 2006

Bilan littéraire 2006

Un soir de juillet, sous une chaleur étouffante, j'ai tapé "Orgueil et Préjugés" sur Google, et je suis tombée sur La Bibliothèque d'Allie. C'est comme ça que j'ai découvert qu'un blog, ce n'était pas toujours raconter sa vie (et éventuellement celle des autres) sans aucune pudeur. Puis, l'idée de créer un blog à mon tour a commencé à germer dans ma tête.

En septembre, quand j'ai commencé ce blog, je ne savais pas trop si j'allais le continuer longtemps. Certes, il n'a que trois mois et demi, mais il m'a déjà apporté beaucoup de choses et m'a permis de rencontrer des personnes avec lesquelles parler "bouquins" n'est pas barbant du tout. J'ai pu, grâce à vous, découvrir de nouveaux auteurs, acheter des livres presque les yeux fermés, et surtout échanger mon point de vue sur des lectures communes.

Tout ce blabla inutile pour en venir au fait que je vais faire mon bilan littéraire de l'année. Qui est plein de merveilles en grande partie grâce à vos bons conseils. 

Certains livres présentés sur mon blog ont été lus plusieurs fois en 2006 mais je ne les compte pas. D'autres livres (notamment les BD's) sont comptabilisés sans avoir fait l'objet d'une critique.

Nombre de livres lus : 101.

Les coups de coeur (il y en a eu d'autres, mais cela risquerait de faire un peu chargé) :

Austen Jane : Tous ses livres sont incontournables. Pour leur légèreté, leur humour, qui n'ont pas pris une ride en deux cents ans. Auteur de l'année avec E.M. Forster. Meilleure surprise de l'année avec Orgueil et Préjugés.

Brontë Charlotte : Jane Eyre. S'il fallait n'en retenir qu'un, ce serait celui-là (heureusement, je ne suis pas face à ce choix cornélien).

Dickens Charles : Un chant de Noël. Parce que l'on se souvient de son innocence en le lisant. Livre jeunesse de l'année.

Forster E.M. : Maurice et Avec vue sur l'Arno. Pour leur charme, pour leur bousculement des conventions, pour tout je crois. L'un de mes deux auteurs de l'année avec Jane Austen.

Gaskell Elizabeth : Nord et Sud. Pour ses héros, pour la confrontation de deux mondes qui tentent de s'imposer, de se comprendre. Difficile d'expliquer ses coups de coeur...

Gavalda Anna : Ensemble, c'est tout. Parce que la surprise causée par ce livre a été excellente. Pour son humour et son humanité.

O'Faolain Nuala : Chimères. Encore une fabuleuse surprise. Impossible de dire avec précision ce qui m'a tant plu.

Tremblay Michel : La nuit des princes charmants. Pour son titre et son côté enchanté.

Wilde Oscar : Le fantôme de Canterville. Pour son humour, pour son charme encore une fois.

Les déceptions :

Coben Harlan : Juste un regard. J'ai été très déçue alors que j'avais adoré ses précédents livres.

Coelho Paolo : Le Zahir. Je ne suis pas prête à ouvrir de nouveau un livre de cet auteur. Premier livre de l'année que je n'ai pas fini. J'en suis sortie écoeurée.

Jaenada Philippe : Vie et mort de la jeune fille blonde. Je n'ai pas du tout accroché au style, et n'ai pas eu la moindre indulgence quant au contenu du livre.

James Henry : Le menteur. Je n'aime pas les livres où je ne ressens aucune sympathie pour les principaux personnages, ou alors il faut être très doué (cf. Lady Susan).

Roegiers Patrick : La géométrie des sentiments. Parce que pour moi, art et vulgarité ne vont pas ensemble.

La plus belle couverture de l'année :

Les Heures

Cunningham Michael ; Les Heures.

Dans l'ensemble, 2006 a été une excellente année de lecture. J'espère que 2007 me réservera autant de belles surprises...

Les auteurs à suivre :

Besson Philippe.
Brontë Charlotte.
Gaskell Elizabeth.
Gavalda Anna.
Ishiguro Kazuo.
McCauley Stephen.
Morgan Robert.
O'Faolain Nuala.
Tremblay Michel.
Wilde Oscar.
[...]

Posté par lillounette à 11:12 - - Commentaires [30] - Permalien [#]