pile

Avec la nouvelle année, voici venu le temps du bilan littéraire !

En 2021, j'ai beaucoup lu. 85 livres en tout. Les romans représentent toujours une écrasante majorité des mes lectures, puisque j'en ai lu 54. La non fiction (beaucoup de biographies, d'écrits autobiographiques et quelques essais) a aussi occupé une place importante cette année, puisque j'ai lu 19 de ces livres. Enfin, il faut ajouter à ces chiffres 7 bandes-dessinées, 4 mangas et 1 recueil de poésie.

Au niveau des destinations visitées, le bilan est assez positif puisque grâce au Mois de l'Amérique Latine, au Mois de l'Europe de l'Est et mes quelques envies d'exotisme, j'ai visité des destinations jusqu'ici peu explorées voire inconnues (Argentine, Brésil, Mexique, Colombie, Estonie, Hongrie, Chine, Corée du Sud). Les Feuilles allemandes m'ont aussi forcée à lire deux livres de ma PAL de langue allemande qui m'attendaient depuis trop longtemps.

La Fiction :

Parmi mes plus gros coups de coeur, trois livres qui me font sortir de mes habitudes. Tout d'abord, La Maison dans laquelle de Mariam Petrosyan. Ce roman arménien traduit du russe est un livre inclassable qui m'a captivée de bout en bout. Ensuite, L'Homme qui savait la langue des serpents d'Andrus Kivirähk m'a autant dépaysée qu'il m'a brisé le coeur. Enfin, Fictions de Jorge Luis Borges a été une découverte incroyable. Ce recueil de très courtes nouvelles qui flirte avec les frontières des genres m'a enchantée de bout en bout.

M0B089CQTKML-sourcehommeborges

Plus attendu, j'ai aussi eu un immense coup de coeur pour Bienvenue au club de Jonathan Coe, au point de lire la série entière des Enfants de Longbridge en quelques semaines.

coe

Mes retrouvailles avec John Steinbeck et Henry James, mes deux grands coups de coeur de l'an dernier ont aussi été très réussies, même si James et moi avons quelques désaccords.

jamessteinbeck

Enfin, ma grande découverte de cette année aura été Romain Gary en décembre. Je n'ai lu que deux de ses romans pour l'instant, mais il fait une entrée fracassante dans mon Panthéon littéraire. La Promesse de l'aube est l'un des plus beaux romans que je connaisse.

gary

La Non fiction :

Le féminisme aura été un sujet incontournable de mon année. Si certaines de mes lectures ne m'ont pas particulièrement enrichie, Angela Davis, Gloria Steinem et Simone de Beauvoir (j'exagère un peu, puisque j'ai lu la quasi intégralité du Deuxième Sexe en 2020) sont des figures à découvrir absolument. J'ai également adoré la synthèse de Titiou Lecoq sur la (non) place accordée aux femmes dans l'écriture de l'Histoire.

Du côté des biographies, ma préférence va à celle d'Honoré de Balzac par Titiou Lecoq, hilarante et instructive.

Dans les essais inclassables, gros coup de coeur pour Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes.

Mes résolutions pour 2022 :

J'ai plein d'envies pour l'année à venir. La première, recommencer à lire en anglais. Je vais essayer de m'y astreindre en particulier pour les romans contemporains qui en général ne me posent pas de difficulté particulière.

Ensuite, et ça va être le plus gros challenge, j'aimerais diminuer ma Pile à Lire qui compte actuellement des centaines de titres. Pour cela, je participe au challenge "En sortir 22 en 2022" avec des titres présents dans ma bibliothèque depuis plus ou moins longtemps (la pile est sur la photo tout en haut de ce post). L'objectif est de n'acheter un livre que si je le lis immédiatement. On verra dans quelle mesure j'arrive à m'y tenir et quelles petites libertés je m'accorde (certaines occasions sont trop belles).

Je vous souhaite une merveilleuse année 2022, pleine de joie et de belles lectures !