15 novembre 2015

Petit éloge de la lecture - Pef

41BuDRiIggLPef est un nom que je croise depuis de nombreuses années en tant qu'auteur-illustrateur de livres pour la jeunesse. Dans ce Petit éloge de la lecture, il livre des anecdotes, brode quelques histoires, tout ça autour du thème de la lecture.

La première chose qui frappe en ouvrant ce livre, c'est le style, très soutenu. Pef évoque à un moment son amour de la poésie. En tant qu'auteur jeunesse, il me semble aussi évident qu'il maîtrise très bien la langue française et aime en jouer. Sinon, comment parvenir à choisir efficacement des mots, des phrases, à la portée des plus jeunes ? Dans cet ouvrage où il s'adresse surtout à des adultes,  Pef nous offre des passages magnifiques, mais aussi d'autres où les envolées lyriques tombent un peu à plat voire sont difficiles à comprendre sans une concentration maximale.
Le conteur d'histoires ressort souvent. On croise à plusieurs reprises L'homme au casque d'or, une peinture dont la parternité a fait couler beaucoup d'encre. Je ne connaissais pas cette oeuvre avec laquelle Pef semble avoir une relation si particulière. Dans le livre, sa localisation même pose question d'une très jolie façon. Qui n'a jamais considéré qu'un livre, une peinture, une chanson, qui résonne de façon un peu particulière en lui, lui appartient davantage qu'aux autres ?
Nous ne lisons pas seulement des livres et des tableaux, mais aussi le sol sous nos pieds nus, nos souvenirs. Nous nous faisons les lecteurs indiscrets de lettres intimes que nous réinterprétons à notre sauce. Pef a beau parler à des adultes, nous replongeons souvent en enfance, avec nostalgie. L'auteur évoque ces histoires qui nous ont marqués mais dont le titre nous échappe désormais, ces livres prêtés et jamais rendus qui nous manquent, les sourcils sceptiques de certains face aux bandes-dessinées, l'un de ces art qui continue à être considéré au mieux comme une lecture moins prestigieuse que celle des romans, au pire comme une menace pour la culture.

Enfin, Pef parle de l'auteur qu'il est et de ses belles rencontres, parfois drôles, parfois étranges avec d'autres artistes : Robert Doisneau, Milena Agus...

Une lecture sympathique qui nous renvoie vers nos propres expériences de lecture.

Merci à Anne-Laure des éditions Folio pour le livre.

Folio. 141 pages.
2015.

Posté par lillounette à 11:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :