J'ai toujours pensé que les participants au RAT de Virginie avaient un grain. Si je peux passer beaucoup deje temps à lire, jamais ça ne dure une demi journée, encore moins une journée, et je ne choisis certainement pas la date à l'avance.

J'ai plein d'autres choses à faire, et une personne raisonnable ne se lancerait pas dans un défi de ce genre si elle était à ma place (je dois être un peu fêlée moi aussi). Mais ça fait plusieurs fois que j'hésite, puis recule, à cause de la date, donc cette fois je me lance. Samedi, de 10h à 22h, je lis ! (je suis une petite joueuse, je sais)

Ma liste de livres n'est pas encore déterminée à 100%, mais j'ai déjà sélectionné des livres en fonction des conseils trouvés sur le blog de l'événement et de mes envies du moment : un court livre de Dumas, Lokis de Prosper Mérimée, des nouvelles d'Edith Wharton, peut-être de la littérature jeunesse, Le tour d'écrou version BD, un peu de science-fiction (depuis le temps que Terry Prachett me tente), et Balzac (j'ai peur qu'il soit jaloux de Zola, alors je voudrais bien le rassurer).

Pour les gourmandises, je n'ai encore rien, mais pour la première fois de ma vie, je crois que je vais être (un peu) raisonnable. Une crise d'hyperglycémie ne permet pas vraiment d'être dans les meilleures conditions pour lire, et je sais que c'est ce qui m'attend si j'achète douze paquets de fraises tagada (si j'en commence un, je vais culpabiliser, me dire que les autres vont se sentir rejeter...).

A samedi pour le coup d'envoi !