Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
lilly et ses livres
Newsletter
Derniers commentaires
3 septembre 2007

Mort à Devil's Acre ; Anne Perry

9782264029638R1_1_10/18 ; 288 pages.
6,94 euros.

Comme vous le savez, j'aime beaucoup les romans d'Anne Perry, que je dévore depuis le début de l'année. Pourtant, j'avoue être assez déçue par ce septième tome de la série "Charlotte et Thomas Pitt".

L'histoire : Le corps émasculé d'un médecin d'apparence respectable est retrouvé dans le quartier mal famé de Devil's Acre. Thomas Pitt, appelé pour mener l'enquête, découvre que ce crime abominable est semblable au meurtre d'un autre homme découvert quelques jours auparavant. Mais le lien entre les deux hommes semble inexistant. Les choses ne s'arrangent pas quand le corps d'un Lord est retrouvé à son tour.

Ce tome semblait prometteur. L'enquête se déroule dans les bas quartiers de Londres et dans les milieux les moins favorisés beaucoup plus que d'habitude. Nous retrouvons également dans ce livre la famille Balantyne, rencontrée lors de l'enquête de Thomas Pitt à Callander Square.
Pourtant, j'ai trouvé qu'Anne Perry tournait en rond dans ce roman. Les choses n'avancent pas, l'enquête menée par Charlotte n'est que du réchauffé des tomes précédents, et le fin mot de l'histoire n'est découvert que par chance. Cette enquête est l'une des plus courtes que j'ai lues, pourtant Anne Perry semble manquer d'inspiration de bout en bout. Elle a pourtant un sujet intéressant (les moeurs des femmes de la haute société qui s'ennuient), mais elle ne l'exploite que de loin, et avec des idées déjà utilisées dans les précédentes enquêtes des Pitt.
En plus du manque d'action, je n'ai pas retrouvé l'humour présent dans les précédents tomes. Charlotte, Thomas, et même Emily ne sont pas très attachants, et je les ai trouvés assez fades. Ce livre manque de vivacité à mon goût, je l'ai lu sans réel plaisir et refermé avec soulagement.

Bref, un petit passage à vide pour Anne Perry. J'espère qu'elle se reprend dans les prochains tomes.

Publicité
Commentaires
L
Alicia : je me suis un peu lassée des aventures des Pitt, et je garde un mauvais souvenir de ce titre. En revanche, j'aimerais bien retrouver Monk.
Répondre
A
Je termine juste ce roman qui n'est jamais que le deuxième que je lis de cet auteur et j'avoue qu'il ne me plait pas. Je poursuis ma lecture uniquement pour savoir le mot de la fin, mais je m'ennuie. Le suspens n'est pas assez soutenu et manque de finesse, Charlotte et sa sœur Emily, ( qui veulent passer pour intelligentes,) montrent par ce comportement même, qu'elle ne le sont pas, bien au contraire. J'ai toutefois trouvé le personnage de Thomas Pitt sympathique, bien que celui de Monk m'ait davantage plu.
Répondre
L
Sophie : je ne connais pas cette série, je vais essayer de me la procurer...
Répondre
S
Bonjour, j'avoue préféré Monk à Charlotte et Thomas Pitt. Toutefois si Anne Perry est un bon auteur pour recréer l'ambiance victorienne, je trouve qu'elle est moins inspiré pour l'intrigue policière. Après 3 Pitt, je me suis lassée. Mias vu vos commentaires, je vais peut-être reprendre.<br /> Par contre connaissez-vous Stéphanie Barron ? Elle a choisi comme enquêteur de ses romans policiers : Jane Austen ! j'ai hésité à lire ses livres, de peur qu'elle n'égratigne Austen, mais en fait elle est s'est merveilleuse imprégnée des livres de Jane Austen, elle a fait de nombreuses recherches sur les lieux où elle vivait, les lettres qu'elle a écrites. Tout parait donc très cohérent, même après avoir lu la biographie de Claire Tomalin et on croit volontiers que Stéphanie barron a découvert le journal intime de jane Austen . Le style est merveilleux, la société de l'époque parfaitement retranscrite. Les titres que je préfère de la colllection sont "Jane et le révérend" (il y a une amlbiance à la Daphné du maurier dans l'auberge de la Jamaîque) et Jane Austen à Scargrave Manor. Edition Le MAsque, collection Labyrinthe. Je n'ai pas encore lu le 5ème tome, qui se passe dans l'univers des marins, via son frère Franck
Répondre
L
Lou : c'est ma première déception avec Anne Perry, j'espère qu'il n'y en aura pas trop d'autres...
Répondre
Publicité