51pCs2FG9yLEdition 10/18 ; 285 pages.
7,30 euros.

" A la fin du XIXe siècle, Londres est une cité tentaculaire aussi monstrueuse que fascinante où le crime s'épanouit sans vergogne. Cette capitale est le terrain de chasse de Decimus Webb, inspecteur de Scotland Yard au flegme tout britannique... Lorsqu'une jeune femme est étranglée dans le métro fraîchement inauguré, la presse s'empare de l'affaire et le public en émoi réclame l'arrestation du " meurtrier du métropolitain ". L' inspecteur Webb aura besoin de toute sa clairvoyance pour progresser dans cette enquête qui va l'entraîner des taudis londoniens jusqu'au " Foyer d'Holborn pour femmes repenties ", dirigé par l'intraitable Miss Philomena Sparrow. "

C'est Lou qui m'a fait découvrir ce livre, qui quitte les beaux quartiers où enquête Thomas Pitt pour les milieux plus modestes (voire misérables) de la capitale anglaise.

J'ai été surprise de constater que ce "polar" n'en est pas vraiment un, dans la mesure où l'intrigue semble reléguée au second plan dans ce livre (on la perd d'ailleurs presque complètement de vue), et sert surtout à nous entraîner dans les bas quartiers de Londres où évoluent les personnages. La lecture est assez agréable globalement, mais je n'ai pas trouvé cette histoire captivante non plus. Les chapitres sont courts, mais cela sert davantage à faire alterner les personnages qu'à donner du rythme au livre (même s'il y a une accélération sur la fin). Il m'a fallu un peu de temps pour me rappeler qui était qui, et cela a un peu gêné ma lecture.
La reconstitution est intéressante, mais j'ai trouvé que les expressions employées étaient parfois lourdes. Après, cela vient peut-être de la traduction...
Peu à peu, les personnages deviennent familiers, certains se révèlent attachants, et on se met à se soucier de leur sort. L'explication finale est bien trouvée, et je suis contente d'avoir lu un livre illustrant la condition de certaines couches de la société londonienne au XIXe. 
Mais j'ai trouvé l'hécatombe qui accompagne la résolution de l'affaire plutôt grotesque. Quant à la fin, qui se veut malicieuse, je l'ai trouvée plutôt banale, et mon côté fleur bleue en aurait préféré une autre...

Pour résumer, je suis un peu mitigée. L'inspecteur Webb n'est pas vraiment un personnage sympathique, j'attendrais de voir ce que les fans ont pensé du tome 2 pour y jeter un oeil.

L'avis de Marie.