Un soir de juillet, sous une chaleur étouffante, j'ai tapé "Orgueil et Préjugés" sur Google, et je suis tombée sur La Bibliothèque d'Allie. C'est comme ça que j'ai découvert qu'un blog, ce n'était pas toujours raconter sa vie (et éventuellement celle des autres) sans aucune pudeur. Puis, l'idée de créer un blog à mon tour a commencé à germer dans ma tête.

En septembre, quand j'ai commencé ce blog, je ne savais pas trop si j'allais le continuer longtemps. Certes, il n'a que trois mois et demi, mais il m'a déjà apporté beaucoup de choses et m'a permis de rencontrer des personnes avec lesquelles parler "bouquins" n'est pas barbant du tout. J'ai pu, grâce à vous, découvrir de nouveaux auteurs, acheter des livres presque les yeux fermés, et surtout échanger mon point de vue sur des lectures communes.

Tout ce blabla inutile pour en venir au fait que je vais faire mon bilan littéraire de l'année. Qui est plein de merveilles en grande partie grâce à vos bons conseils. 

Certains livres présentés sur mon blog ont été lus plusieurs fois en 2006 mais je ne les compte pas. D'autres livres (notamment les BD's) sont comptabilisés sans avoir fait l'objet d'une critique.

Nombre de livres lus : 101.

Les coups de coeur (il y en a eu d'autres, mais cela risquerait de faire un peu chargé) :

Austen Jane : Tous ses livres sont incontournables. Pour leur légèreté, leur humour, qui n'ont pas pris une ride en deux cents ans. Auteur de l'année avec E.M. Forster. Meilleure surprise de l'année avec Orgueil et Préjugés.

Brontë Charlotte : Jane Eyre. S'il fallait n'en retenir qu'un, ce serait celui-là (heureusement, je ne suis pas face à ce choix cornélien).

Dickens Charles : Un chant de Noël. Parce que l'on se souvient de son innocence en le lisant. Livre jeunesse de l'année.

Forster E.M. : Maurice et Avec vue sur l'Arno. Pour leur charme, pour leur bousculement des conventions, pour tout je crois. L'un de mes deux auteurs de l'année avec Jane Austen.

Gaskell Elizabeth : Nord et Sud. Pour ses héros, pour la confrontation de deux mondes qui tentent de s'imposer, de se comprendre. Difficile d'expliquer ses coups de coeur...

Gavalda Anna : Ensemble, c'est tout. Parce que la surprise causée par ce livre a été excellente. Pour son humour et son humanité.

O'Faolain Nuala : Chimères. Encore une fabuleuse surprise. Impossible de dire avec précision ce qui m'a tant plu.

Tremblay Michel : La nuit des princes charmants. Pour son titre et son côté enchanté.

Wilde Oscar : Le fantôme de Canterville. Pour son humour, pour son charme encore une fois.

Les déceptions :

Coben Harlan : Juste un regard. J'ai été très déçue alors que j'avais adoré ses précédents livres.

Coelho Paolo : Le Zahir. Je ne suis pas prête à ouvrir de nouveau un livre de cet auteur. Premier livre de l'année que je n'ai pas fini. J'en suis sortie écoeurée.

Jaenada Philippe : Vie et mort de la jeune fille blonde. Je n'ai pas du tout accroché au style, et n'ai pas eu la moindre indulgence quant au contenu du livre.

James Henry : Le menteur. Je n'aime pas les livres où je ne ressens aucune sympathie pour les principaux personnages, ou alors il faut être très doué (cf. Lady Susan).

Roegiers Patrick : La géométrie des sentiments. Parce que pour moi, art et vulgarité ne vont pas ensemble.

La plus belle couverture de l'année :

Les Heures

Cunningham Michael ; Les Heures.

Dans l'ensemble, 2006 a été une excellente année de lecture. J'espère que 2007 me réservera autant de belles surprises...

Les auteurs à suivre :

Besson Philippe.
Brontë Charlotte.
Gaskell Elizabeth.
Gavalda Anna.
Ishiguro Kazuo.
McCauley Stephen.
Morgan Robert.
O'Faolain Nuala.
Tremblay Michel.
Wilde Oscar.
[...]