2290334022Librio ; 93 pages.
1887
.

" Un ministre américain et sa famille achètent à Lord Canterville son château et tout ce qu'il contient... fantôme compris. Mais la famille Otis n'a vraiment pas peur des fantômes. Alors, lorsqu'un spectre qui a l'habitude de terroriser tout le monde se trouve confronté à deux jumeaux qui ne pensent qu'à lui jouer de mauvais tours, il est plus que déconcerté. "

Voilà un livre qui vous mettra du baume au coeur en cette période de fêtes. Certes, l'histoire n'a rien à voir avec Noël, mais elle est très agréable à lire, et si j'avais eu une cheminée, je me serais calée dans un fauteuil à côté pour lire.
Vous vous souvenez de Un chant de Noël de Charles Dickens ? Je suis sortie de ce livre tout aussi émerveillée. D'un côté, nous avons un fantôme qui hante son château, puni pour avoir assassiné son épouse trois siècles auparavant. Il a pris beaucoup de plaisir à faire mourir de frayeur ceux qu'il a rencontrés au cours de son errance.
Mais voilà que le dernier Lord Canterville décide de vendre sa demeure à un ministre américain, Mr Otis. Celui-ci vient avec son épouse, Mrs Otis, son fils aîné, Washington ( "prénommé ainsi par ses parents dans un instant de patriotisme qu'il n'avait jamais cessé de regretter" ), sa fille Virginia, et ses terribles jumeaux. Par avance, le fantôme de Canterville se réjouit à l'idée de jouer bien des tours à cette famille venue du Nouveau Monde.
C'était sans compter sur la personnalité américaine que nous dépeint avec beaucoup d'humour Oscar Wilde. Au lieu de s'émouvoir devant une tache de sang impossible à laver, Washington Otis s'attache à la nettoyer chaque jour avec le Super-Kinettoy et Extra-Détersif Pinkerton. Et quand il entend le bruit des chaînes que traîne le fantôme derrière lui, Mr Otis n'a pas les cheveux qui se dressent sur la tête. Non, il vient poliment lui demander de mettre du lubrifiant Soleil Levant Tammany dessus, pour que le bruit cesse...
En plus, notre pauvre fantôme n'est pas un fantôme comme les autres. Les jumeaux ne cessent de le maltraiter, il s'enrhume, doit garder le lit des jours durant. Et quand il croise un autre fantôme, il s'enfuit terrifié... pour s'apercevoir ensuite que ce n'est qu'un mauvais tour de plus de la part des enfants Otis. Parce que la Noblesse anglaise et ses fantômes, c'est dépassé...
Heureusement, la petite Virginia prendra la peine d'écouter le fantôme de Canterville, et essayera de lui faire retrouver la paix.

A noter que je vous ai indiqué l'édition Librio pour son prix très bas. Cependant, l'édition Hachette BiblioCollège est illustrée, pour seulement 1 euro de plus. C'est celle que je possède.2011682096