Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
lilly et ses livres
Newsletter
Derniers commentaires
23 septembre 2006

The Watsons ; Jane Austen

0140431020En tant que fan inconditionnelle de Jane Austen, je me dois de lire tous ses livres. J'ai donc découvert cet après-midi The Watsons, un roman écrit au début des années 1800, qu'elle n'a pas fini pour d'obscures raisons.

En effet, toutes les recettes d'un roman réussi de cet auteur sont présentes. Et je me demande si ce roman n'aurait pas pu être son meilleur. En effet, bien qu'il n'y ait qu'une cinquantaine de pages, je me suis vraiment plongée dans cette histoire dès le début, car Jane Austen n'a pas pris, pour une fois, le temps de planter de façon précise son décor, ce qui a pour conséquence d'accrocher immédiatement le lecteur.

L'histoire est celle d'Emma Watson, qui a vécu quatorze ans chez sa tante, avant que celle-ci ne se remarie puis parte en Irlande. De retour chez elle, elle retrouve son père, malade, et sa soeur Elizabeth, de neuf ans son aînée. Ses autres frères et soeurs sont absents. Emma se rend à un bal avec des amis de son père, où elle rencontre le beau, riche et séduisant Tom Musgrave, le charmant Mr Howard, et l'intriguant Lord Osbourne. Si elle méprise le premier, elle n'est pas insensible aux charmes du second, au grand dam de Lord Osbourne, qui lui porte une attention particulière...

A cela, nous pouvons ajouter une soeur embarrassante et agaçante, Margaret, un frère hautain et blessant, Robert, et une belle-soeur, peu engageante. La famille d'Emma, en plus d'avoir des membres encombrants n'est pas très riche, à l'image des autres héroïnes de Jane Austen, ce qui risque de faire du tort à plusieurs des enfants.

Mais la suite de l'histoire, si elle est presque prévisible pour certaines choses, quand on a lu les autres oeuvres de Jane Austen, ne peut être qu'imaginée, à mon grand regret... 

Publicité
Commentaires
L
Bonjour Alice. Oui, je crois que les suites proposées adoptent d'ailleurs ce schéma. Mais quand j'ai lu le début écrit par Jane Austen, Lord Osborne est celui qui m'a le plus séduite...
Répondre
A
Oups, désolée, deux petites erreurs. D'abord je m'excuse pour l'horrible faute d'orthographe a neveu!!!! ;)<br /> Ensuite, après vérification, Mr Howard repousse les avances de Lady Osborne et non de Miss Osborne.
Répondre
A
Bonjour, je viens de lire "the watsons" pour la première fois et en farfouillant sur le net je tombe sur ton blog. Je ne sais pas si tu as lu des suites depuis mais personnellement, je serais très heureuse d'en lire.<br /> Je voulais aussi préciser, que selon le neuveu de Jane, Emma devait finir par épouser Mr Howard après avoir refusé la demande en mariage de Lord Osborne et que Mr Howard est repoussé Miss Osborne.<br /> J'avoue que le personnage qui m'intrigue le plus moi aussi est Lord Osborne est que j'aurais adoré savoir ce qui se cache derrière sa timidité!
Répondre
L
Maline : je pensais aussi que le lord était le prince charmant de l'histoire, mais ce que j'ai pu lire sur ce texte abonde dans le sens du simple monsieur.
Répondre
M
Merci d'une réponse si rapide ! Quoique Lord Osborne aurait peut-être, dans une certaine mesure, pu dissimuler un M Darcy, mal à l'aise en société, ses manières négligées traduisant plus un manque d'assurance qu'un esprit gâté, la justesse et la modération d'un M. Howard sied certainement mieux à l'auteur. Et, l'estime étant si naturellement proche de l'amour, M. Howard serait une sorte d'Edmond Bertram... une idée qui me plait ! Tiens nous au courant si tu te lance courageusement dans la suite en VO !
Répondre
Publicité